José James, en concert lors de la 42ème édition de La Défense Jazz Festival sur l'esplanade de La Défense, le dimanche 30 juin 2019.

Îlot HERO.E.S

Musique
DR
23 avril
26 avril
On ne saurait vivre sans héros : leurs exploits nous poussent à nous dépasser, leur exemple à devenir meilleurs. Héros et héroïnes des temps anciens ou d’aujourd’hui, ils·elles galvanisent la musique et les compositeurs.

Eroïca – jeudi 23 avril 2020 à 20h30 (Auditorium)

« Aux grands hommes et femmes, la musique reconnaissante », telle pourrait être la devise de ce concert au cœur duquel figure l’une des plus célèbres partitions de Beethoven, la Symphonie n° 3, dite « héroïque ». Une œuvre monumentale au souffle épique et au style nouveau, qui annonce le romantisme, lequel s’incarne dans le Concerto pour piano de Clara Schumann. Il sera interprété sur piano ancien par une autre femme de talent : Gabriela Montero.

Distribution

Gabriela Montero, piano
Insula orchestra
Laurence Equilbey, direction

Programme

Clara Schumann, Concerto pour piano n° 1
Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 3 « Héroïque »

Durée

1h45 avec entracte

Autourde ce programme

#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles

#Garderie Musicale à 20h - Gratuit sur réservation. Atelier d’éveil musical pour les enfants de 6 à 10 ans, en lien avec le programme des parents. Ouvert aux enfants des spectateurs munis d’un billet pour le concert associé.

Franco Faglioli / L’art des castrats – vendredi 24 avril 2020 à 20h30 (Auditorium)

Comment chantaient les castrats, figures héroïques en leur temps ? Difficile de s’en faire une idée exacte tant leur puissance, l’éclat de leur timbre et leurs trois octaves sont difficilement transposables aujourd’hui. Par bonheur, la grande tessiture et le chant inouï du fabuleux contre-ténor Franco Fagioli nous permettent d’approcher au plus près de leur art. L’occasion de l’entendre se double du plaisir de découvrir les airs d’opéras de Leonardo Vinci, inspirés des héros mythologiques.

Distribution

Franco Fagioli, contre-ténor
Il Pomo d’Oro
Zefira Valova, direction

Programme

Leonardo Vinci, Extraits des opéras Il Trionfo di Camilla, Siroe, Gismondo

Durée 

1h50 avec entracte

Autour de ce programme 

#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles

Récital Wagner – samedi 25 avril 2020 à 19h (Salle Tutti)

Ils sont nos héros d’aujourd’hui : place à la génération montante qui trouve en Tanguy de Williencourt et Axelle Fanyo de talentueux représentants. La valeur n’attendant pas le nombre des années, ils s’attaquent à des monuments du répertoire de la fin du XIXe et du début du XXe, tissant les liens subtils entre Wagner, Schoenberg et Berg.

Distribution 

Axelle Fanyo, soprano
Tanguy de Williencourt, piano

Programme 

Arnold Schoenberg, Vier Lieder op. 2
Richard Wagner, Wesendonck-Lieder
Richard Wagner / Franz Liszt, La Mort d’Isolde
Alban Berg, Sieben frühe Lieder

Durée

1h sans entracte

En collaboration avec la Fondation Royaumont.

Orlando furioso / Vivaldi – samedi 25 avril 2020 à 20h30 (Auditorium)

S’inspirant du poème de l’Arioste, Vivaldi écrit pour le Teatro Sant’Angelo de Venise un opéra en trois actes : Orlando furioso. Le grand contre-ténor Max Emanuel Cencic, dans le rôle-titre, est accompagné par l’ensemble Armonia Atenea pour une version de concert de ce bijou baroque au souffle épique, où l’histoire de la folie du héros Roland se mêle aux actions guerrières et aux charmes de la magicienne Alcina.

Distribution

Max Emanuel Cencic, Orlando
Sophie Junker, Angelica
Romina Basso, Alcina
David DQ Lee, Ruggerio
Sonja Runje, Bradamante
Philipp Mathmann, Medoro
Pavel Kudinov, Astolfo
Armonia Atenea
Markellos Chryssicos, direction

Programme

Antonio Vivaldi, Orlando furioso

Durée

3h avec entracte

Autour de ce programme :

#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles

Taïwan Philharmonic / Kit Armstrong – dimanche 26 avril 2020 à 15h (Auditorium)

Un vent d’Asie souffle sur La Seine Musicale avec la venue du Taïwan Philharmonic et du pianiste prodige Kit Armstrong. Cet Américain d’origine taïwanaise, repéré à 12 ans par Alfred Brendel, interprète le dernier concerto de Camille Saint-Saëns, écrit à Louxor, d’où son surnom de « L’Égyptien ». Aux évocations orientales de cet ouvrage succède le testament musical de Tchaïkovski, qui s’est battu jusqu’au dernier souffle pour l’écrire : la Symphonie « Pathétique ».

Distribution

Kit Armstrong, piano
National Symphony Orchestra
Shao-Chia Lü, direction

Programme

Camille Saint-Saëns, Concerto pour piano n° 5 « L’Égyptien »
Piotr Ilitch Tchaïkovski, Symphonie n° 6 « Pathétique »

Durée

2h avec entracte

Autour de ce programme 

#Starting-block, 19h30 (durée : 30 min)
Rencontre avec un/une musicologue, entrée libre dans la limite des places disponibles
Production STS Événements – La Seine Musicale.