30/01/2017
 | Urbanisme

Sceaux : la ville acquiert le château de l’Amiral

Les différents bâtiments, situés dans le centre-ville, ont été vendus par le Département pour un montant total de près de quatre millions d’euros.

170130 JLD CESSION CHÃ?TEAU AMIRAL -SCEAUX
Philippe Laurent, le maire de Sceaux et Georges Siffredi, vice-président du conseil départemental, ont acté la cession de la propriété du château de l'Amiral.CD92/JEAN-LUC DOLMAIRE

Désormais, le château de l’Amiral appartient à la ville de Sceaux. La transaction a été officialisée lundi 30 janvier. Les bâtiments, d’une superficie totale de 3 934 m2, ont été vendus pour 4 080 000 euros soit la même somme que le Département avait déboursé en 2005 pour acquérir le bien. « Ce patrimoine ne nous était plus forcément utile avec le temps et c’est pourquoi nous l’avons vendu à la commune, explique Georges Siffredi, vice-président du conseil départemental chargé de l'Administration générale, de la politique de la ville et de l'habitat. Cette signature s’inscrit dans la politique du Département vers les trente-six communes des Hauts-de-Seine et va permettre à Sceaux d’engager des beaux projets. »

Ce château de l’Amiral est composé d'un bâtiment principal construit au XVIIIe siècle et agrandi par la suite, d'un bâtiment annexe et d'un bâtiment à usage de stockage. Il a connu plusieurs fonctions successives en hébergeant par exemple les services de la mairie de Sceaux pendant la restauration de l'hôtel de ville ainsi que les services du pôle solidarités du Département jusqu'à fin 2014. « Ces bâtiments sont nécessaires et stratégiques car nous avons engagé une réflexion sur le centre-ville de Sceaux avec de nombreux acteurs locaux », note le maire Philippe Laurent. La future vocation du lieu devrait faire l’objet d’une concertation.

Notre reportage