24/02/2017
 | Economie

Le Département cède le réseau THD Seine

L’assemblée départementale a approuvé, vendredi 24 février, la cession du réseau THD Seine à une filiale de la société Covage qui s’engage à poursuivre le développement du réseau « dans l’esprit initial du projet ».

700thdcovage
La signature a eu lieu à l'issue de la séance publique à l'Hôtel du Département à Nanterre. Au côté de Patrick Devedjian et Jean-Michel Soulier, Paul Subrini, vice-président du conseil départemental chargé des nouvelles technologies.CD92/OLIVIER RAVOIRE

Le 17 octobre 2014, le Département avait prononcé la résiliation de la délégation de service public THD Seine pour faute et aux torts exclusifs du délégataire Sequalum, une société membre du groupe Numericable-SFR, avec effet au 1er juillet 2015. L’exploitation et la maintenance du réseau avaient alors été reprises par la régie départementale THD Seine qui avait assuré le maintien du service public sur les infrastructures construites par Sequalum. En parallèle, le Département avait lancé le 17 novembre 2014 un appel à candidature pour la cession du réseau THD Seine et ouvert des négociations avec différents candidats.

À l’issue de cette procédure, c’est Covage 92, filiale de la société Covage, créée pour la reprise et le développement du réseau THD Seine, qui a été retenue. La société s’est engagée « à compléter les zones pavillonnaires laissées inachevées par Sequalum, à en développer de nouvelles si nécessaire ainsi qu’à investir dans les éléments indispensables à l’utilisation du réseau par d’autres opérateurs ». L’offre de Covage a reçu le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) qui s’impliquera dans le projet sous la forme d’une prise de participation dans le capital de Covage 92.

« Au terme d’une procédure d’appel d’offres ouverte, nous sommes ravis d’être en mesure d’apporter les services très haut débit à nos concitoyens ainsi qu’aux entreprises et sites publics installés sur le territoire, a déclaré Patrick Devedjian. En tant que deuxième département le plus peuplé d'Île-de-France avec près de 1,6 million d'habitants, l’aménagement numérique constitue l’une de nos préoccupations majeures ». Pour Jean-Michel Soulier, président de Covage, « il s’agit d’un message fort adressé aux collectivités qui peuvent désormais compter sur un acteur de poids alternatif aux opérateurs historiques, laissant présager des opportunités futures pour fibrer l’ensemble des particuliers dans le cadre du Plan France Très Haut Débit » 

Réactions de Patrick Devedjian et de Jean-Michel Soulier

 

Le conseil départemental maintient le numéro dédié 01 70 81 46 96 et l’adresse mail thdseine@hauts-de-seine.fr jusqu’au 31 mars 2017.
Dès le 1er avril, les Alto-Séquanais pourront s’adresser directement à la société Covage par mail contact-covage92@covage.com.

En Savoir plus Très haut débit : notre rubrique dédiée