25/11/2016
 | Education

Le collège Armande-Béjart inauguré

L’établissement meudonnais a été rénové et étendu avec des logements de fonction, un nouveau bâtiment et un gymnase.

161124 JLD PAD INAUGUR COLLÃ?GE A.BÃ?JART MEUDON
Patrick Devedjian a inauguré le collège Armande-Béjart de Meudon en compagnie de Daniel Filâtre, recteur de l'Académie de Versailles, Nathalie Léandri, vice-présidente du conseil départemental chargée des collèges, Denis Larghero, vice-président du conseil départemental et Hervé Marseille, maire de Meudon.CD 92- JeanLuc DOLMAIRE

Depuis septembre, les sept cents élèves du collège Armande-Béjart ont regagné leurs nouveaux locaux. Cet établissement est né de la restructuration de l’ancien collège Saint-Exupéry : les deux bâtiments principaux ont été conservés et rénovés et l’un d’entre eux a été, en plus, étendu. Un nouveau bâtiment a été également construit pour accueillir des salles de classe, ce qui porte la superficie totale à près de 10 000 m2. « Le quartier de Meudon-la-Forêt est né dans les années 60. À l'époque il y avait trois collèges. Au fil des années, quand la population a vieilli, deux établissements (Jean-Moulin et Saint-Exupéry ndlr) étaient à moitié vides. Nous avons donc décidé de construire un seul beau collège. C'est un bâtiment réussi car complètement inséré dans le quartier », explique Hervé Marseille, le maire de Meudon. Sur le terrain de l’autre collège Jean-Moulin sera construit le futur éco-quartier de la Pointe de Trivaux avec des habitations, des commerces, des espaces verts et des équipements publics.

Ce nouvel établissement comporte une trentaine de salles de classe, des logements de fonction et un gymnase de 1 000 m2 complété par un terrain de sport extérieur sur son toit. Les deux sections Segpa en vente et habitat disposent chacune d’un espace de travail et notamment d’un magasin pédagogique. Un CDI, un restaurant scolaire, deux salles de permanence et une infirmerie achèvent le tout. Cet établissement s'inscrit dans une démarche Haute qualité environnementale (HQE) avec de bonnes performances en matière de gestion de l’énergie, des toitures végétalisées, un dispositif de récupération des eaux pluviales et des surfaces vitrées importantes, garantissant de la chaleur naturelle en hiver.

Le Département a investi trente millions d’euros pour la réhabilitation et l’extension de ce collège. En 2016, le conseil départemental a accordé un budget de 163,5 millions d'euros pour les collèges dont 71 pour les travaux. « Cela représente un coût de 2 200 euros par collégien, une somme bien supérieure au reste de l'Île-de-France, a rappelé Patrick Devedjian. La politique départementale en matière d'éducation tient en quelques mots : créer les conditions de la réussite pour tous les collégiens. »

Retour en images sur l'inauguration et la réhabilitation des collèges Paul-Eluard et Armande Béjart