17/11/2016
 | Environnement

La Promenade bleue encore plus ouverte sur la Seine

Après plus d’un an de travaux au parc départemental Pierre-Lagravère à Colombes, la Promenade bleue est désormais accessible en permanence sur neuf kilomètres le long de la Seine.

INAUGURATION PROMENADE BLEUE SECTEUR DE COLOMBES
CD92/WILLY LABRE

C’est une portion de deux kilomètres située entre les ponts de Colombes et de Bezons qui a été inaugurée jeudi 17 novembre. Auparavant intégré au sein du parc Pierre-Lagravère et donc dépendant des heures d’ouverture et de fermeture de celui-ci, ce sentier longeant la Seine est désormais accessible 24 heures sur 24.

Un « saut-de-loup », c’est-à-dire un fossé de près de trois mètres de profondeur a été créé pour séparer la Promenade bleue de l’intérieur du parc sans altérer la vue sur le fleuve. Les entrées ont été réaménagées tout comme les aires de jeux pour enfants notamment handicapés et des plantes vivaces, des arbres et des arbustes ont été plantés le long du chemin. Enfin des agrès ont été installés pour les sportifs. « Il était nécessaire de donner un visage neuf à cette portion, afin de retrouver nos berges et de valoriser l’axe Seine. L’objectif est atteint », note Nicole Goueta, la maire de Colombes qui a également annoncé l’arrivée en 2017, à cet endroit, de trois péniches qui abriteront un restaurant, un hôtel et un spa.

La portion de deux kilomètres de Promenade bleue a été inaugurée jeudi 17 novembre au parc Lagravère de Colombes. Photo WILLY LABRE/CD92

Désormais, neuf kilomètres de promenade entre Rueil et Colombes peuvent être parcourus d’une traite. En tout, la Promenade bleue s’étend le long des trente-neuf kilomètres que parcourt la Seine dans le département. Depuis dix ans, le conseil départemental a entrepris différents travaux de réaménagement dans le cadre du schéma adopté en 2006 par l’Assemblée départementale. « Ces travaux permettent de renforcer la continuité de la Promenade bleue, vaste projet départemental de sentier pédestre et cycliste le long de la Seine. Notre objectif est de diffuser la nature au cœur de nos villes et de la rendre accessible à tous », rappelle Patrick Devedjian.

Le Département a investi près de deux millions d’euros dans ces travaux de réaménagement au parc Lagravère et cent-trente ont été budgétés pour le projet global de la Promenade bleue.

Notre reportage