24/05/2017
 | Logement

La Défense : une résidence étudiante en 2018

Le site de la Rose de Cherbourg à Puteaux accueillera 402 logements dans une résidence conçue par Jean Nouvel.

1ERE PIERRE RESIDENCE ETUDIANTE CAMPUSEA ROSE DE CHERBOURG
Patrick Devedjian, Marie-Célie Guillaume, directrice générale de Defacto, Jean-Claude Gaillot, directeur général de l'Epadesa, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, Meka Brunel, directrice générale de Gecina et Jean Nouvel, l'architecte de la future résidence étudiante Campusea dans le quartier Rose de Cherbourg de La Défense.CD92/WILLY LABRE

Vingt étages et plus de dix mille mètres carré de logements. La nouvelle résidence étudiante Campusea qui sortira de terre d’ici la rentrée 2018 promet d’être hors normes. Cet immeuble sera géré par le promoteur Gecina qui exploite déjà 2 400 lits et quinze résidences de ce type et a été conçu par l’architecte Jean Nouvel qui signe ici son premier immeuble au sein du quartier d’affaires. « Il se lira comme un point fort dans le panorama parisien. Il rééquilibre également le quartier, pour l’instant concentré autour de l’axe historique de La Défense », rappelle l’architecte.

Plus de quatre cents logements, du studio à l’appartement partagé, seront disponibles, en plus d’une offre de services adaptée aux étudiants : un espace lounge, une cafétéria, une laverie et même une salle de sport… « La région souffre d’une pénurie de logements étudiants alors que c’est ce qui créé les conditions de l’autonomie, du bien-être et de la réussite », constate Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire de Puteaux.

Ce bâtiment, implanté en limite du boulevard circulaire n’est que la première étape du renouvellement plus global du quartier de la Rose de Cherbourg. L’actuel échangeur autoroutier deviendra en 2022 un jardin suspendu de 8 300 m² réservé à la promenade et aux activités sportives dans un quartier composé à la fois de bureaux, de commerces et de logements. « L’objectif est de recomposer La Défense, d’en faire un quartier de vie plus qu’un quartier de bureau. Ce boulevard ne doit plus être une muraille mais une porte d’entrée sur le quartier d’affaires », explique Jean-Claude Gaillot, directeur général de l’Epadesa, chargé de l’aménagement de La Défense.

Cette nouvelle résidence porte à 4 316 le nombre de logements livrés, décidés, ou envisagés dans les Hauts-de-Seine. « Nous avons donc dépassé l’objectif que nous avions fixé avec l’État en 2009, à savoir d’en produire 4 200 d’ici à 2019 », estime Patrick Devedjian. Au total, le Département a engagé plus de sept millions d’euros pour la création de logements étudiants depuis 2009.

En images