17/06/2019
 | Education

La caravane de la sécurité routière : quatre étapes entre le 18 et le 24 juin

Depuis plus de 10 ans, le Département des Hauts-de-Seine propose aux collèges qui le souhaitent d'accueillir la caravane de la sécurité routière. En collaboration avec la Préfecture et la Direction des services départementaux de l'éducation nationale des Hauts-de-Seine, cette caravane, composée d'ateliers, de simulateurs de circulation et de rencontres, fait quatre escales entre le 18 et le 24 juin. Objectif : sensibiliser les élèves aux risques de la route. 

CARAVANE DE LA SECURITE ROUTIERE, COLLEGE LES CHAMPS-PHILIPPE
CD92/OLIVIER RAVOIRE

La Caravane de la Sécurité Routièreest un programme de prévention et de sécurité routière destiné aux collégiens du département. Il intègre l'ensemble des enjeux de la sécurité routière et des nouvelles mobilités. C'est par le biais d'ateliers que les jeunes sont sensibilisés aux risques de la route.

Deux ateliers fondamentauxsont obligatoires : l'un autour de l'exposition de témoignages de jeunes accidentés, réalisée par le Département, l'autre sur l'analyse d'accidents. Les collèges choisissent ensuite deux ateliers supplémentaires parmi les six autres proposés, en fonction des projets pédagogiques des établissements.

Les prochaines rendez-vous 

  • mardi 18 juin à Montrouge au collège Robert Doisneau ;
  • jeudi 20 juin à Nanterre au collège Jean Perrin ;
  • vendredi 21 juin à Malakoff au collège Paul Bert ;
  • lundi 24 juin à Châtenay-Malabry au collège Léonard de Vinci.

En images, l'exemple au collège Georges-Mandel à Issy-les-Moulineaux

 

Les collégiens entrent dans la tranche d'âge la plus exposée aux risques routiers 

En France, en 2014, la mortalité routière est la première cause de décès chez les 18-24 ans, ils représentent 17% des tués dans un accident de la circulation.
Dans les Hauts-de-Seine, 897 jeunes de 11 à 15 ans ont été tués ou blessés dans un accident de la circulation entre 2012 et 2016. Ils ont représenté 8% de l'ensemble des victimes à vélo et 13% de l'ensemble des victimes à pied alors qu'ils constituent 6% de la population du département. Quant aux 14-17 ans, ils représentent 4 % de la population des Hauts-de-Seine et 17% des usagers de cyclomoteurs victimes d'accidents corporels de la circulation routière sur la même période.
En Savoir plus dans notre rubrique Education / Activités au collège