12/09/2016
 | Sports

Jeux paralaympiques : premières médailles pour les athlètes Alto-Séquanais

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine, présidé par Patrick Devedjian, félicite Stéphane Tardieu et sa partenaire Perle Bouge (Bayonne AV), médaillés de bronze en aviron (TAMIx2x) ainsi que Louis Radius, médaillé de bronze sur 1 500 m (catégorie T38) aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.

700tardieu
Stéphane Tardieu et sa partenaire Perle Bouge (Bayonne AV), médaillés de bronze en aviron (TAMIx2x) / DR

Stéphane Tardieu et sa partenaire Perle Bouge (Bayonne AV), médaillés de bronze en aviron (TAMIx2x) dimanche 11 septembre 2016

Stéphane Tardieu évolue à l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt.
C’est la seconde médaille remportée par un athlète des Hauts-de-Seine.

Louis Radius, médaillé de bronze sur 1 500 m (catégorie T38) dimanche 11 septembre 2016

Louis Radius évolue à l’Association Sportive des Handicapés Physiques de Garches.
C’est la première médaille remportée par un athlète des Hauts-de-Seine.

Nantenin Keïta (athlétisme 100 et 400 m / T13) a terminé 5e de sa finale du 100m dimanche 11 septembre. Cette athlète évolue au Racing Club de France Issy Avia. 

7 athlètes des Hauts-de-Seine ont été sélectionnés pour représenter la France aux Jeux Paralympiques qui se déroulent du 7 au 18 septembre à Rio-de-Janeiro au Brésil.

Suivre les athlètes des Hauts-de-Seine sélectionnés et leurs résultats durant la compétition


 

Le Département des Hauts-de-Seine soutient la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024

Deux équipements sportifs des Hauts-de-Seine ont été retenus "sites officiels" de la candidature Paris 2024 :

- le Stade départemental Yves-du-Manoir à Colombes est sélectionné pour accueillir les épreuves olympiques de hockey sur gazon. Stade des Jeux de Paris en 1924 et emblème de l’héritage olympique, le Stade départemental Yves-du-Manoir, propriété du Département des Hauts-de-Seine est aujourd’hui une enceinte fonctionnelle ouverte à tous les publics associatifs et scolaires, avec environ 7 000 utilisateurs par semaine ;

- l’Arena 92 à Nanterre est sélectionnée pour accueillir toutes les épreuves olympiques de gymnastique et d’haltérophilie. Complexe sans équivalent, l’Arena 92 à Nanterre sera l’enceinte la plus grande, la plus moderne et la plus modulable d’Europe, parfaitement adaptée à l’accueil des compétitions olympiques. Actuellement en cours d’achèvement, cet amphithéâtre permettra d’accueillir 32 000 spectateurs en mode stade et 40 000 en mode concert. Dessinée par l’architecte Christian de Portzamparc, elle sera un symbole de modernité dans la vitrine architecturale qu’est La Défense.