11/07/2019
 | Sports

Issy : une future Cité des Sports en 2021

Ce nouvel équipement de 37 000 m2, qui sera inauguré dans deux ans, a été en partie financé par le Département via le contrat de développement signé avec la ville.

SIGNATURE CONTRAT DEVELOPPEMENT
Hugues Fourmentraux, président de Vinci Construction France, Nicolas Chabanne, architecte, Patrick Devedjian, président du Département, André Santini, maire d'Issy-les-Moulineaux, Bernard de Carrère, maire-adjoint chargé de l’éducation et des sports et Thierry Lefèvre, premier adjoint ont posé la première pierre de la future Cité des Sports d’Issy-les-Moulineaux mercredi 10 juillet.CD92/JULIA BRECHLER

Pour l’instant, ce n’est qu’un trou béant au milieu des immeubles. Mais en septembre 2021, la future Cité des Sports – dont la première pierre a été posée mercredi 10 juillet - sortira de terre pour donner aux Isséens un nouveau lieu de pratique d’activités sportives. Ce complexe combinera activités extérieures sur 13 324 m2 et intérieures sur 23 800 m2 avec, entre autres, une piste d’athlétisme, deux gymnases (avec l’actuelle halle Christiane-Guillaume), des terrains de futsal, des pistes de squash ou encore un mur d’escalade, soit de quoi pratiquer une vingtaine de sports. Particularité architecturale du projet : une rue extérieure qui se prolonge à l’intérieur du bâtiment et qui sera un véritable lieu de rassemblement pour les sportifs avec notamment un restaurant. Cette nouvelle Cité remplacera l’ancien Parc municipal des Sports, conçu au début des années 70 et devenu progressivement obsolète et inadapté au développement de nouvelles pratiques. « La construction de ce nouvel équipement s’imposait. Notre volonté est d'ouvrir cet équipement à tous les publics, sportifs de haut niveau, assidu ou du dimanche », explique André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux.

 Un troisième contrat de développement signé

André Santini et Patrick Devedjian ont signé le troisième contrat de développement
entre la ville et le Département, pour la période 2019-2021. CD92/JULIA BRECHLER

Le futur bâtiment a reçu deux millions d’euros de subvention de la part du Département dans le cadre du contrat de développement signé pour la période 2016-2018. Les deux collectivités sont partenaires depuis la mise en place de cette politique de contractualisation des aides financières, en 2013. « Ces contrats permettent aux communes de faire des économies de gestion et de pouvoir planifier et engager des projets importants, souligne Patrick Devedjian. Ils montrent aussi que le couple Département/communes est un couple de proximité et le seul à avoir des administrations sociales sur le terrain. » Six ans plus tard, ce couple solide a d’ailleurs renouvelé ses vœux mercredi 10 juillet avec, pour le contrat 2019-2021, troisième du nom, un montant de 7,9 millions d’euros dont la moitié en investissement. Cette somme servira pêle-mêle à la réhabilitation du centre de la petite enfance et de l'école Marie-Marvingt (2 M€) et celle de la halle des sports Christiane-Guillaume (1,2 M€) ainsi qu’à la rénovation extérieure du Palais des arts et des congrès Charles-Aznavour (200 000 €) et l’aménagement intérieur d’une crèche et d’un restaurant club seniors (500 000 €). Le reste sera consacré au fonctionnement des structures municipales d'accueil du jeune enfant et aux activités culturelles et sportives.