08/03/2019
 | Tourisme - Patrimoine

En dirigeable sur les champs de bataille : une création-spectacle à l’Orangerie du Domaine départemental de Sceaux

Jeudi 18 avril à l’Orangerie du Domaine départemental de Sceaux, dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Département des Hauts-de-Seine propose une création-spectacle contée et en musique sur grand écran du film En dirigeable sur les champs de bataille. Le film projeté est issu des collections du Musée départemental Albert-Kahn, situé à Boulogne-Billancourt, tournées en 1919 à l’est et au nord de la France et restauré par le CNC.

grdeguerremak
Crédit photo : Lucien Le Saint et Camille Sauvageot, "En dirigeable sur les champs de bataille", août 1919, film positif, collection Archives de la Planète, Département des Hauts-de-Seine, musée départemental Albert-Kahn, ref. AI 84490, inv. 120490, 120587.

Ces images support de l’installation plastique, musicale et littéraire, proposées par l’historien Laurent Véray ont été tournées en août 1919 par les opérateurs de la Section cinématographique de l’armée, Lucien Le Saint et Camille Sauvageot, depuis un ballon dirigeable survolant les ruines du front occidental. Elles sont issues des Archives de la Planète, collection rassemblant 72 000 autochromes et une centaine d’heures de film du début du XXe siècle, conservées par le musée Albert-Kahn.

À partir de la restauration numérique en 4K entreprise par le CNC de ce document unique, Laurent Véray a imaginé un dispositif musical, littéraire et plastique, produit par Les Ondes Porteuses Productions. La projection sera accompagnée par un dialogue en direct entre l’auteur Jean Rouaud, prix Goncourt 1990 et le compositeur Martin Wheeler, primé aux Césars en 2014.

Un témoignage rare de l’état du pays après-guerre

Le film, coproduit par la Section cinématographique de l'armée et le banquier Albert Kahn, est un document exceptionnel. Il montre, vus d’en haut, sous la forme d’un long plan séquence, les stigmates d’une guerre démesurée à peine achevée.
L’objectif était de constituer une archive du champ de bataille après la fin des hostilités, un témoignage oculaire avant les travaux de reconstruction et de remise en culture de la zone dévastée. Ce document était aussi conçu comme une preuve visuelle, une pièce à conviction à un moment où le montant prévisionnel des réparations pour dommages de guerre réclamé par la France à l’Allemagne était largement contesté par l’opinion internationale.

♦ La diffusion de ce film a été rendue possible grâce au soutien du CNC qui a procédé à une très belle restauration des images d’époque.

♦ Cet événement est soutenu par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale 

Les Archives de la Planète

Le Musée départemental Albert-Kahn conserve les Archives de la Planète, un ensemble d'images fixes et animées, réalisé au début du XXe siècle, consacré à la diversité des peuples et des cultures. Au total, près de 72 000 autochromes et une centaine d’heures de film sont conservés au musée.
Après une campagne de numérisation et de documentation de près de 10 ans, les collections numérisées sont désormais accessibles à tous sur le site collections.albert-kahn.hauts-de-seine.fr.

 

La vallée de la culture des Hauts-de-Seine

La vallée de la culture des Hauts-de-Seine propose toute l’année des offres culturelles afin de faire vivre autrement le patrimoine Altoséquanais. Passé, présent, futur, le Département s’attache à offrir différentes approches de son patrimoine, actions et dispositifs dans une ambition non seulement culturelle, mais aussi éducative et sociale : l’égalité des chances et la solidarité passent par un accès de tous dès le plus jeune âge à la culture.

vallee-culture.hauts-de-seine.fr