17/06/2019
 | Sports

Antony : Département et Ville font gymnase commun

Inauguré le 14 juin, le complexe La Fontaine – Colonel Arnaud Beltrame est un écrin sportif ayant pour particularité d’accueillir à la fois les collégiens et les clubs de la ville. 

700gymnaseantony
Implanté dans le quartier La Fontaine, au nord d’Antony, le nouvel équipement, qui s’étend sur plus de 5 000 m2, a ouvert ses portes en début d’année.CD92/OLIVIER RAVOIRE

On dirait un gros caillou tombé dans le jardin de la Bièvre et de sa coulée verte, en lisière de ce quartier La Fontaine, au nord d’Antony. Sous sa carapace cuivrée, le complexe La Fontaine-Colonel Beltrame cache un double équipement, municipal et départemental. « En 2012 la Ville, qui souhaitait remplacer son ancien gymnase, et le Département, qui voulait en créer un pour ses collégiens, ont décidé de réaliser ensemble un équipement de grande taille » rappelle Jean-Yves Sénant, maire d’Antony. Le nouveau bâtiment, élégant et fonctionnel, qui a ouvert ses portes en début d’année, abrite sur plus de 5 000 m2 deux gymnases. 

Destiné aux collégiens, le premier comprend un terrain de sports collectifs (basket, volley, handball), un mur de tir à l’arc et une salle multi-activités.« C’était indispensable car le collège La Fontaine qui a plus de quarante ans, n’avait pas de gymnase, ce qui était un handicap », souligne Patrick Devedjian. En dehors des créneaux scolaires, pour contribuer à « l’animation de quartier », le Département le met à disposition des associations. 

Pierre Mazeaud, au centre, ancien président du conseil constitutionnel et alpiniste de renom, était présent à cette inauguration aux côtés des élus. CD92/OLIVIER RAVOIRE

Sur deux tiers de la surface totale, le second ensemble remplace l’ancien gymnase municipal, qui datait des années 1960. « Ses fonctionnalités sont adaptées aux besoins des clubs, c’est un atout majeur pour le sport antonien », assure Jean-Yves Sénant. Ainsi, surplombé par un gradin de 450 places, le grand terrain de sports collectifs peut accueillir des compétitions de haut niveau. Cette même salle, grâce à sa hauteur de plafond, se prête à la gymnastique rythmique et au twirling bâton. « Il y a beaucoup plus d’espace et on est passé de huit mètres à onze de hauteur », constate Solenne, une jeune gymnaste de l’Asra. Les arts martiaux et de combat ont chacun leur salle. « Depuis qu’on est ici, on peut accepter plus de monde car on a suffisamment d’espace et d’équipements. Dès la saison prochaine, grâce à notre ring de compétition, on pourra accueillir des championnats et des interclubs », apprécie de son côté Sam Gourou, d’Antony Sport Boxe. Enfin le gymnase est doté d’un spectaculaire mur d’escalade de seize mètres, de niveau national, baptisé « René Desmaison », en hommage au grand alpiniste.

 

Conçu par Tecnova architecture et Archi 5, le bâtiment a remporté en avril le premier prix du prestigieux concours international de Milan dans la catégorie « équipements sportifs ». CD92/OLIVIER RAVOIRE

Le Département a soutenu ce projet à hauteur de 4,6 millions d’euros (sur un total de 15,7) dont 1,5 millions d’euros pour la partie municipale, dans le cadre de son contrat de développement avec la ville d’Antony. Ces contrats, qui permettent de soutenir le développement local, font depuis 2013 la part belle au sport, avec 40 millions d’euros engagés sur l’ensemble du territoire.