L'action sanitaire et sociale

Mission prioritaire du conseil départemental des Hauts-de-Seine, l’action sociale concerne tous les alto-séquanais. Elle se définit par des actions de prévention santé pour les jeunes enfants et des dispositifs d’aides sociales pour les familles, les jeunes, les personnes âgées et handicapées. Le département s'engage d'autre part contre toutes les formes de violences. 

Cinq missions principales :

Accompagner le jeune enfant et la famille

64 centres de protection infantile, 17 centres de protection maternelle et 31 centres de planification et d'éducation familiale assurent les actions de promotion de la santé maternelle et infantile auprès de la population des Hauts-de-Seine.
Ces actions s'exercent également dans les lieux de vie de l'enfant, notamment au domicile et à l'école maternelle. Elles s'articulent autour d'actions individuelles (consultations, entretiens, visites à domicile) et d'actions collectives (accueils collectifs, « carrefours allaitement », groupes de parents et de futurs parents, actions d'éducation à la vie relationnelle et sexuelle, projets de développement social local avec les autres services du pôle Solidarités et les partenaires). Dans le domaine de la petite enfance, le conseil départemental a autres pour missions de délivrer l'agrément des assistantes maternelles et celui nécessaire à l'adoption d'un enfant en provenance de l'étranger.

En savoir plus :

Faciliter la vie des personnes âgées et handicapées

Des politiques menées dans l'intérêt des habitants les plus fragiles constituent une priorité pour le conseil départemental. Il agit à plusieurs niveaux : soutiens financiers, aides à domicile, places d'hébergement en établissement spécialisé ou en famille d'accueil, allocation personnalise d'autonomie, prestation de compensation du handicap...

En savoir plus :

Pour les personnes handicapées

Pour les personnes âgées 

Prévenir et protéger l'enfant et l'adulte en danger

La protection de l'enfance relève des compétences du conseil départemental. Son rôle est de protéger les enfants contre toute forme de maltraitance ou de carences éducatives. Il peut s'agir d'actions prévention (aides financières ou éducatives à domicile), ou de protection si les enfants sont victimes de mauvais traitements ou de négligences graves. Le département mène aussi une politique active de prévention et de lutte contre toutes les formes de violences : violence envers les femmes, maltraitance des personnes âgées et handicapées, victimes d'infractions pénales...

En savoir plus :

Favoriser l'insertion par l'aide sociale 

De l'insertion des jeunes en passant par l'aide au logement ou l'accès aux soins, l'accompagnement social (y compris le retour à l'emploi ) est l'une des compétences phares du conseil départemental. Des lieux, outils et actions ont été mis en place pour permettre un accompagnement individualisé afin d'aider efficacement les alto-séquanais. 

En savoir plus :

Prévenir la délinquance et aider les victimes

Depuis la loi du 5 mars 2007 et l'article L121-2 du code de l'action sociale et des familles (CASF), la prévention de la délinquance fait partie des compétences légales du département au même titre que la prévention spécialisée. Bien avant cette loi, le Département des Hauts-de-Seine a été le premiers à développer une réelle politique de prévention sécurité qui s'appuie sur l'aide aux victimes, le financement de politiques et d'actions locales et l'appui aux forces de sécurité.

En savoir plus :