Dernière mise à jour : 08/10/2012

L'orangerie du parc de Meudon

À l'automne, l'orangerie du château de Meudon accueille, pour l'hiver, les orangers et autres oliviers des jardins des Tuileries. 

 

Le froid approchant, les arbres fragiles, nécessitant soleil et chaleur, tels les orangers, clémentiniers, oliviers, myrtes et manguiers…, doivent être protégés. Les orangeries offrent des conditions hydrométriques et des températures idéales pour leur conservation l'hiver (entre 11 et 13 degrés) et apportent une action sur la fructification avec une très bonne qualité de fruits.

Un lieu d'hibernation pour les plantes

L'orangerie de Meudon est une des dernières orangeries utilisées comme telles dans la région parisienne (après l'orangerie du château de Versailles). Ainsi les arbres des jardins des Tuileries viennent hiberner dans l'orangerie du château de Meudon. Cette opération de déménagement est mise en place depuis que l'orangerie des Tuileries a été transformée en musée.

L'orangerie de Versailles étant déjà remplie par ses propres arbres, une convention entre la direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) et la ville de Meudon a été signée afin que cette dernière accueille les orangers des jardins des Tuileries, ainsi que ceux du domaine de Saint-Cloud.

Les arbres investissent l'orangerie de Meudon courant octobre, début novembre et sortent pour les saints de glace, vers la mi-mai. Tous les ans, environ une quinzaine d'orangers de la ville, une cinquantaine des jardins des Tuileries et une autre cinquantaine du domaine de Saint-Cloud sont accueillies. Les orangers constituent 90 % des variétés stockées et sont rejoints par quelques clémentiniers, oliviers, myrtes et manguiers…

Chaque collectivité a la responsabilité de ses propres arbres. Leurs jardiniers viennent environ deux fois par mois pour l'entretien, la surveillance d'éventuelles maladies et pour l'arrosage.

En Savoir plus

Service des Espaces verts de la ville de Meudon au 01 41 14 82 65

Un peu d'histoire

Dernier vestige du château vieux, l'orangerie du domaine national de Meudon
fut probablement édifiée entre 1655 et 1659 par Abel Servien, alors propriétaire du domaine.

L'orangerie du domaine national de Meudon est à la fois un bâtiment utilitaire et un élément fort de la composition monumentale constituée par la terrasse, le château vieux et la loggia.

Ouverte vers le sud par huit hautes fenêtres de part et d'autre de l'entrée monumentale, l'orangerie était destinée à abriter les orangers du parc pendant la saison froide. Durant l'été les orangers étaient présentés sur les parterres.

Vers l'est, un bastion en appareil rustique, ouvert en façade par cinq fenêtres sur deux niveaux, en prolonge le développement pour rejoindre l'extrémité de la terrasse.

Plusieurs fois rénové au XIXe siècle puis laissé à l'abandon jusqu'en 1980, son parterre a fait l'objet d'une complète restauration de 1980 à 1984.

Toute l'année, l'orangerie accueille de nombreuses manifestations culturelles (expositions, concerts…) organisées par la ville de Meudon.

> Des informations sur le domaine national de Meudon, sur le site de la ville :
www.ville-meudon.fr