Le Racing s’entraîne au Plessis-Robinson

Le président du club Jacky Lorenzetti et le maire de la ville Philippe Pemezec ont signé, le 16 mai 2012, un protocole d’accord pour l’emménagement du XV des Hauts-de-Seine au sein du parc des sports du Plessis-Robinson à la fin de la saison prochaine.

entrainement--RM92-quiz

Après le lancement de son projet de stade à Nanterre – le Racing Métro 92 doit quitter Yves-du-Manoir et Colombes pour son nouvel Arena 92 en 2014 - le club des Hauts-de-Seine s’attaque à son camp d’entraînement.
À l’heure actuelle, Pierre Berbizier et ses hommes occupent la Croix-de-Berny à Antony, dans des installations de l'US Métro, club avec lequel le Racing Club de France a fusionné en 2001.Mais faute d’un nouvel accord avec la RATP, propriétaire des lieux, le président du Racing, Jacky Lorenzetti, a décidé de déménager au Plessis-Robinson.
Il y installera, d’ici le 30 juin 2012, le centre d’entraînement de l’équipe élite, un centre de formation, une école de rugby et le siège administratif du club. 


Premier entraînement symbolique au Plessis-Robinson. Le Racing prépare son déplacement à Marseille le 28 mai pour la demi-finale du Top 14 (CG 92/J. Justo).

Sont ainsi prévus une salle de musculation, une piscine de rééducation et de soins, une quarantaine de studios, 1 000 m2 de bureaux, trois salles de classe et surtout un terrain naturel et trois synthétiques. « Quelque chose d'esthétique et de pratique, tout en conservant l'intimité et la convivialité de la Croix-de-Berny », a résumé le président Lorenzetti. Coût du projet : 10 millions d’euros, à la charge du club pour l’essentiel. « Avec l’arrivée du Racing Métro 92, nous accueillons un sport prestigieux, mais surtout un sport chargé de valeurs », a souligné le maire et vice-président du conseil général Philippe Pemezec.

E. V.

 

Le site du Racing Métro 92