Voisin-âge, un temps d’échange avec les seniors

Créé en 2010 par l’association des Petits frères des pauvres, le dispositif Voisin-âge permet à des habitants de visiter des personnes âgées isolées à proximité de chez eux.
Nanterre, Sceaux et Rueil-Malmaison ont désormais leurs « voisineurs » et « voisinés ».

Un simple coup de fil, une petite carte postale envoyée depuis le lieu de vacances, un temps de jeu ou une promenade.
Autant de manières simples de « voisiner » une personne âgée.

Depuis quatre ans, le dispositif Voisin-âge s’est installé dans les Hauts-de-Seine.
Son principe est simple : des habitants – les « voisineurs » - s’inscrivent sur le site internet de Voisin-âge et entrent en contact avec des personnes âgées isolées – les « voisinés » - habitant près de chez eux.
Pour faire le lien entre tout le monde, des coordinateurs locaux. Le concept de Voisin-âge tient grâce à la convivialité entre les voisineurs.
Le dispositif est très présent sur Internet, via son site, qui est devenu un véritable réseau social à lui tout seul. Chaque voisineur ou voisiné y possède ainsi sa propre fiche personnelle, entre en contact avec ses voisinés, y note ses rendez-vous et peut recevoir des alertes par mail ou SMS, dès qu’un autre voisineur s’est occupé de son voisiné. 

Ils sont devenus voisineurs, ils témoignent

Fabienne, membre de Voisin-âge depuis deux ans

 « C’est la simplicité de l’idée qui m’a séduite : aller rencontrer des gens de son quartier, avoir un échange spontané et créer une relation avec eux. J’ai commencé à voisiner un monsieur qui est malheureusement décédé. Cela m’a fait de la peine d’apprendre son décès car on avait fait un bon bout de chemin ensemble.
Avec mon autre voisinée, on fait des jeux de société, on discute, je lui apporte une revue, je vais avec elle jusqu’à la médiathèque. C’est un accompagnement.
On y trouve finalement tous son compte, nous ne sommes pas là par hasard.
Et on peut tous être le voisin d’une personne esseulée. »

Ludivine, voisineuse 

« Je suis inscrite depuis septembre 2013 à Voisin-âge. J’ai toujours eu un bon contact avec les personnes âgées et je voulais donner un peu de mon temps.
Pour Angèle, ma voisinée, je fais surtout des petites visites. Je parle simplement un quart d’heure, cela lui suffit. Je lui rends aussi des services, je passe après le travail. Quand je ne vais pas la voir pendant un moment, c’est elle qui me rappelle pour savoir pourquoi je ne passe pas !
En ce moment, je voisine aussi une autre dame, qui, elle, recherche plus à se promener. »

Isabelle, voisineuse 

« J’ai vu mon père accompagner les personnes âgées et j’ai trouvé que c’était une belle démarche que j’ai eu envie de reproduire.
J’ai fait quelques recherches dans le quartier où j’habite mais ce n’est pas évident de savoir si les personnes âgées ont besoin d’être voisinées. »

 Stéphanie, voisineuse depuis deux ans

« Je voisine très régulièrement une personne que je connais depuis deux ans. Je l’appelle souvent, je passe chez elle. Mon rêve, c’est de l’emmener se promener en bord de Seine. Elle se confie beaucoup à moi. Je suis là pour l’écouter et parler avec elle de ses soucis. Je faisais pas mal de bénévolat avec les enfants mais pas avec les personnes âgées. J’ai donc découvert cette tranche d’âge. Cela nous ouvre les yeux, nous permet de constater que beaucoup de personnes sont seules, malades et ont besoin de contacts et de vie sociale. »

Amélie, coordinatrice locale des voisineurs à Rueil-Malmaison 

« J’étais en contact avec une personne âgée très isolée et je me suis liée d’amitié avec elle. Mais elle a voulu déménager, pensant qu’elle souffrirait moins de solitude en province.
Malheureusement, cela a été pire pour elle. Puis j’ai lu un article sur Voisin-âge et je me suis dit qu’il fallait avoir un tel dispositif dans la ville. » 

Comment devenir voisineur ou voisiné ?

Vous avez un peu de temps et l’envie de rencontrer des personnes âgées de votre quartier ?
Ou au contraire, vous êtes une personne âgée et vous souhaitez nouer des contacts ?
Inscrivez-vous à Voisin-âge via le site www.voisin-age.fr.
Une fois votre inscription faite, vous serez mis en contact avec le coordinateur de votre ville, qui vous proposera des personnes à visiter ou qui viendront vous visiter.
Chaque voisineur et voisiné aura aussi accès à sa propre page sur le site, où il pourra interagir avec les personnes qu’il rencontre.

 

Retrouvez un reportage et plus de témoignages sur « Voisin-âge » dans le numéro de mai du magazine HDS mag.