Mode de garde et allaitement

J’allaite notre enfant, dois-je arrêter pour l’entrée en crèche ou chez l’assistante maternelle ?

Si vous souhaitez, comme de plus en plus de femmes, prolonger cette expérience alors que votre enfant va être confié à une assistante maternelle ou à une crèche, cela est possible.

La reprise de votre activité professionnelle n'implique pas nécessairement le sevrage de votre enfant.

Informer de votre souhait de poursuivre l'allaitement dès les premiers contacts avec votre mode de garde est essentiel.

Différentes possibilités s'offrent à vous :

- allaiter exclusivement en remettant à l’assistante maternelle ou à la directrice de la crèche des biberons de votre lait.
Cela implique que

  • vous tiriez votre lait sur votre lieu de travail, 
  • utilisiez des biberons de votre lait préalablement constitués, 
  • ou encore que vous reveniez nourrir votre bébé en cours de journée.

- allaiter partiellement votre enfant, par exemple lorsque vous êtes avec lui (le matin, le soir et éventuellement la journée sur un temps partiel ou la nuit).


Les centres de PMI des Hauts-de-Seine se tiennent à votre écoute afin de vous soutenir dans vos questionnements ou votre projet.

Hélène TRIZAC
Sage-femme PMI
Conseil Départemental des Hauts-de-Seine

Pour aller plus loin

Un article à consulter sur internet

Une maman qui allaite son bébé et qui découvre la crèche, Sylvie Coulibaly
Spirale, 2006, n° 38
Maman de deux enfants (6 ans et 8 mois), le choix d’allaiter a été pour moi une évidence. L’allaitement occupe une place importante dans l’apprentissage de la vie et de la maternité dans ma culture. J’ai grandi dans un environnement où le don du sein bénéficie d’une image valorisée (Sylvie Coulibaly)

PMI : découvrez les "carrefours allaitement"

Comment améliorer le vécu de l'allaitement ? Participez aux rencontres qui ont lieu dans les centres de PMI (protection maternelle infantile). Les futures mères peuvent y rencontrer des femmes qui allaitent, les observer en situation d'allaitement et bénéficier de leurs conseils, sous le regard de professionnels compétents.
Lire l’article