Combattre la violence conjugale 

Sachez comment faire valoir vos droits et porter plainte, et contactez tous les interlocuteurs utiles pour affronter cette situation.

"La violence conjugale est un phénomène qui touche toutes les catégories sociales, toutes les cultures."
Extrait de la charte de la fédération Nationale Solidarité Femmes
En 2000, les premiers résultats d'une enquête nationale sur les violences envers les femmes en France bouleversent l'opinion publique : pour une femme sur dix, vivant en couple et âgée de 20 à 59 ans, le foyer est un lieu de tous les dangers.

Faites valoir vos droits

Vous pouvez entreprendre des démarches auprès :

  • de la police ou de la gendarmerie ;
  • d'un médecin ;
  • d'un avocat ;
  • d'associations spécialisées.

Vous pouvez porter plainte 

  • au commissariat ou à la gendarmerie le plus proche de votre domicile ;
  • ou auprès du procureur de la République :

- soit par écrit
- soit en vous rendant directement au service du procureur 
Tribunal de Grande Instance
179 - 191 avenue Joliot Curie
92 000 Nanterre

Vous avez tout intérêt à déposer plainte tout de suite après les faits, ce qui permet à la justice de prendre des mesures immédiates pour assurer votre sécurité et celle de vos enfants.
Cette démarche enclenche une action judiciaire.

Faites pratiquer un examen médical

Faites pratiquer un examen au service d'urgence de l'hôpital le plus proche de chez vous ou chez un médecin.
Cet examen permet :

  • de faire constater les traces de coups, les blessures et le traumatisme psychologique.
  • d'établir un certificat d'arrêt de travail précisant une éventuelle incapacité totale de travail (ITT) que vous exerciez ou non une activité professionnelle.

Au moment des faits :

  • appelez le 17 (police secours)
  • si nécessaire le 15 SAMU

Vous pouvez vous adresser à une association

Dans les Hauts-de-Seine, Femmes victimes de violence 92 s'adresse aux femmes victimes de toutes sortes de violences, conjugales, agressions sexuelles, viols, violences intra-familiales, harcèlement sexuel au travail. Le dispositif propose un numéro unique d'écoute, de soutien et de prise en charge rapide et efficace des femmes battues.

Des professionnels (psychologues, travailleuses sociales) spécialisées dans la prise en charge des femmes victimes de violences proposent :

  • un accueil téléphonique ;
  • des permanences sans rendez-vous dans plusieurs points du département (au nord, au centre et au sud) ;
  • des entretiens conseils sur rendez-vous ;
  • des groupes de parole, des rencontres avec d'autres femmes vivant les mêmes situations.

Un numéro : 01 47 91 48 44

Les services d'écoute se relaient du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30.

Les associations du dispositif :

  • ADAVIP 92
    Association d'Aide aux Victimes d'Infractions Pénales des Hauts-de-Seine
    Tél. : 01 47 21 66 66
  • AFED
    Association pour les Femmes en Difficulté
    Tél. : 01 47 78 81 75
  • L'Escale-Solidarité Femmes
    Centre d'accueil et d'hébergement pour femmes victimes de violences conjugales
    Tél. : 01 47 33 09 53
  • Le centre Flora Tristan
    Lieu d'accueil et d'hébergement pour femmes victimes de violences conjugales
    Tél. : 01 47 36 96 48


« Questions de Famille » aborde pour ce numéro la question des violences conjugales et s’interroge particulièrement sur les moyens d’en sortir, de rompre le cycle de la violence.

La parole est donnée aux experts départementaux, aux partenaires, aux médecins mais aussi aux victimes qui ont réussi à sortir du cercle vicieux de la souffrance.

 Violences conjugales, comment en sortir ?
 

Pour en savoir plus sur l'engagement du Département

Lire l'article : Le soutien du Conseil départemental aux femmes victimes de violence