Les travailleurs sociaux en commissariat

Depuis 2007, près de 15 000 personnes ont pu faire l’objet d’une prise en charge par un travailleur social implanté dans un commissariat des Hauts-de-Seine.

Une population majoritairement féminine

En 2015, les travailleurs sociaux en commissariat reçoivent près de la moitié du public pour une problématique ne relevant pas du champ pénal.

Cette large proportion, 43 %, démontre l’utilité d’un tel dispositif qui cumule un double bénéfice :

  • la prise en charge des situations de détresse sociale des nombreuses personnes se présentant dans un commissariat ;
  • la possibilité pour les fonctionnaires de police de se concentrer sur leurs missions premières de sécurité publique et de police judiciaire.

Les personnes reçues par les travailleurs sociaux en commissariat sont pour près des trois quart des femmes de plus de 18 ans. 

Des professionnels au service des familles

68 % des situations concernent des cas de différents conjugaux et intrafamiliaux.

12 % concernent des situations relatives à des mineurs ou personnes vulnérables.

20 % restants recouvrent principalement des violences physiques ou sexuelles, des demandes de relogement d’urgence, des différents de voisinage ou encore des cas de harcèlement au travail.

Le nombre de personnes prises en charge par le dispositif des travailleurs sociaux ne cesse d'augmenter depuis sa création.

Un nombre croissant de personnes prises en charge

Nombre de personnes prises en charge

2007

770 personnes

2008

1 401 personnes

2009

1 345 personnes

2010

1 469 personnes

2011

1 660 personnes

2012

1 560 personnes

2013

1 696 personnes

2014

1 698 personnes

2015

1 949 personnes

TOTAL 

13 585 personnes

En savoir plus 

Des travailleurs sociaux dans les commissariats : partenariats et témoignages

Le dispositif "Assistance aux victimes"