Allocation compensatrice et APA

Si la personne a obtenu l'allocation compensatrice pour tierce personne :

  • avant l'âge de 60 ans, elle peut, dès l'âge de 60 ans et à chaque renouvellement, choisir le maintien de cette allocation ou solliciter l'APA ;
  • après l'âge de 60 ans, elle continue à percevoir l'allocation compensatrice jusqu'à son terme.

Au-delà de cette échéance, elle ne peut plus demander le renouvellement de l'ACTP, mais peut solliciter l'APA.