Une programmation culturelle dans les EHPAD des Hauts-de-Seine : culture 3.4

Depuis 2010, le conseil départemental des Hauts-de-Seine propose une programmation culturelle dans les EHPAD, Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du département.

À travers le dispositif « Culture 3.4 », le Département souhaite proposer un programme d'actions culturelles aux publics les plus éloignés de la culture via des partenariats avec les acteurs locaux : une philosophie et un objectif au cœur du projet de la Vallée de la Culture, celui d'une « culture pour tous ». 

D'abord centré sur la personne âgée dépendante résidant en EHPAD, le déploiement de ce dispositif a été envisagé d'un côté comme un levier d'amélioration de la qualité de vie de ces personnes et de l'autre comme un développement de l'action des compagnies sur le territoire qui peuvent ainsi expérimenter de nouveaux processus de création.

L'un des enjeux de ce dispositif est de changer la représentation sociale de la vieillesse et la réalité de la personne en institution ainsi que de contribuer à l'amélioration de sa qualité de vie.
Il se situe également sur le plan de l'éducation artistique et culturelle, en offrant un accès à la culture et à la pratique artistique aux résidents des EHPAD et aux équipes des établissements, dans des domaines variés : lecture, chant, écriture, théâtre....

Pour que l'idée d'une "culture pour tous" prenne tout son sens et que les projets artistiques déployés s'inscrivent pleinement dans les enjeux de solidarités territoriales du Département, le dispositif s'est élargi aux résidences autonomie mais aussi aux structures du champ social ou du handicap implantées dans le département des Hauts-de-Seine.

Par ailleurs, la consolidation de partenariats avec les lieux et évènements culturels départementaux (archives, musées et festivals départementaux) ainsi que la Seine musicale à Boulogne-Billancourt permettra d'inscrire durablement le dispositif Culture 3.4 dans la politique culturelle voulue par le Département.

  • Projet d'art contemporain, Giulia Andreani
    Mars à juin 2017, Centre maternel Les Marronniers, Châtillon

À la croisée de la photographie et de la peinture, le travail de Giulia Andreani sonde l'histoire et le cœur des hommes qui l'ont écrite et interroge notre regard sur l'histoire passée et présente. La couleur monochrome de ses œuvres exécutées avec du gris de Payne souligne le rapport qu'elle entretient avec l'image.
L'artiste exhume de vieilles images de revues, livres d'histoire ou des images sources, provenant d'archives personnelles ou collectives.
C'est en lien avec sa pratique que Giulia Andreani a proposé des ateliers artistiques aux résidentes du Centre maternel des Marronniers : réalisation de collages à partir d'images historiques, de photos personnelles et découpage de papier coloré, écriture de textes accompagnant des images d'archive anonyme, projections d'images sur de grands supports en papier à partir de photographies et réalisations d'autoportraits à la peinture acrylique.
Un accrochage des œuvres a été réalisé à l'issue des séances le 7 juin au Centre maternel Les Marronniers.

  • Projet cirque « Agir », Compagnie Les Noctambules
    Avril à juin 2017, Résidence La Méridienne, Villeneuve-la-Garenne

L'artiste Zoé accompagnée d'un musicien, propose, au travers de la diversité des disciplines de cirque, de déployer un travail de motricité, de la mémoire et de l'équilibre.
Une activité de groupe basée sur l'écoute et l'entraide pour stimuler la créativité de chacun et permettre à la personne âgée de s'investir dans une démarche de création.
Les rencontres ont abouti le 16 juin à une restitution donnée par les résidents et les intervenants, prenant comme structure l'emblème du tricot : entrelacs d'anecdotes, de mémoires, parcours de vie, mise en image et en mouvement.

Intervenants : Compagnie les Noctambules implantée à Boulogne-Billancourt, avec : Zoé Cuzin, artiste de cirque - Gabriel Westphal, musicien – Justine Schmitt, chanteuse

  • Projet intergénérationnel danse et arts plastique « Le Voyager Record», Collectif I am a bird now
    Mai à juin 2017, Résidence Paulette Spiess et Cité de l'Enfance, Le Plessis-Robinson

En 1977, la Nasa envoie dans l’espace la sonde Voyager contenant un disque sur lequel sont gravés des sons et des images sélectionnés pour dresser un portrait de la diversité de la vie et la culture sur terre.
À partir de leur spectacle « Le Voyager Record » inspiré de cet évènement et via les médias que sont la danse et les arts plastiques, les artistes du collectif proposent de faire se rencontrer enfants et personnes âgées autour d’un inventaire poétique du monde.
Les ateliers ont abouti à une œuvre pluridisciplinaire, témoignage à envoyer dans l’univers : un inventaire de cette mémoire collective, mémoire choisie d’un côté par les personnes âgées, de l’autre par les enfants.
Une représentation donnée par les résidents et les intervenants le 19 juin a permis de clôturer les séances.

Intervenants : Collectif I am a bird now en résidence au théâtre Victor Hugo à Bagneux, avec Constance Arizzoli (arts plastiques) et Cécile Zanibelli (danse) 

  • Projet Jazz « Carte blanche à Gauthier Toux », lauréat du concours national de jazz à la Défense en 2016
    Juin 2017, Résidence autonomie Locarno à Suresnes - Foyer de jeunes autistes Alternance à Bourg-la-Reine - EHPAD Lasserre et services sociaux d'Issy-les-Moulineaux, service de gériatrie de l'hôpital Corentin-Celton à Issy-les-Moulineaux

Projet phare du volet d’actions culturelles de la manifestation La Défense jazz festival, cette carte blanche laissée au lauréat du concours national de jazz à la Défense 2016, Gauthier Toux, lui a permis d’exprimer son talent et d’aller à la rencontre des publics, à travers une série de conférences sur l’improvisation et d’ateliers de pratiques, spécifiquement dédiés aux résidents des institutions spécialisées du Département.
Les participants ont ensuite été accueillis en immersion lors des temps forts du festival qui s’est déroulé du 19 au 25 juin sur le parvis de la Défense : concerts du midi, afterwork ou création du vendredi soir. 

Intervenants: Gauthier Toux, lauréat du concours national de jazz à la Défense (édition 2016), Gauthier Toux Trio programmé dans La Défense Jazz festival 2017
Artistes : Gauthier Toux (piano), Maxence Sibille (percussions), Kenneth Dahl Knudsen (contrebasse)

À venir : 

  • Projet « Musiques actuelles »
    Octobre et novembre 2017, Espaces départementaux de l’action sociale (EDAS), Résidences autonomie

Dédié aux publics en situation de handicap, ce parcours comprend une visite guidée de la Seine musicale, des ateliers de pratique autour du chant et un ou plusieurs concerts en immersion à l’Auditorium de la Seine musicale.

Une représentation donnée par les résidents et les intervenants viendra clôturer les séances.

Intervenants : artistes de l'Ensemble Insula Orchestra, en résidence à la Seine musicale

  • Parcours « École du spectateur » à la Seine musicale
    Novembre et décembre 2017, Foyers et associations de personnes handicapées

Ce projet vise à impliquer les publics, les rendant tour à tour acteurs et spectateurs des propositions artistiques : conférences, ateliers de pratique (écoute, chant, écriture) et concerts en immersion des artistes programmés à la Seine musicale et à la Défense dans le cadre du festival Chorus des Hauts-de-Seine.

Intervenants : artistes du festival Chorus des Hauts-de-Seine

  • Projet « Albert-Kahn, ça déménage ! » 
    Novembre et décembre 2017, Résidence autonomie « Foyer Soleil » à Boulogne-Billancourt

À partir de modules d'exposition dédiés à l'œuvre d'Albert Kahn, des actions de médiation sont proposées aux résidents : visites de l'exposition avec les familles des résidents, ateliers de lecture d'images fixes et animées, ateliers chorégraphiques autour des images des collections (films et autochromes).
Une représentation donnée par les résidents et les intervenants viendra clôturer les séances.

Intervenants : médiateurs du musée Albert-Kahn et compagnie artistique de danse