Employer un(e) assistant(e) maternel(le) : les aides financières et administratives

Le complément libre choix du mode de garde versé par la CAF

C’est une composante de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE) versée par la CAF, Caisse des allocations familiales.
Le montant de ce complément comprend :

  • la prise en charge des cotisations patronales dues à l’Urssaf pour l’assistant maternel ;
  • une allocation dont le montant varie en fonction de vos revenus et selon l’âge de votre enfant (moins de 3 ans ou entre 3 et 6 ans). 


Le salaire que vous versez ne doit pas excéder 5 fois le SMIC horaire brut, y compris les heures majorées ou complémentaires, par jour et par enfant confié. Au delà, vous ne pouvez pas prétendre à cette allocation.

Bébédom

Le conseil départemental des Hauts-de-Seine a mis en place l’allocation « Bébédom », allocation départementale pour l’accueil du jeune enfant, pour les parents ayant opté pour un mode de garde individuel (assistante maternelle ou assistante parentale). Versée automatiquement si vous résidez dans les Hauts-de-Seine, son montant s’élève à 100 ou 200 € par mois en fonction de vos revenus (et 200 € pour un enfant handicapé).

Lire l'article

Crédit d’impôt

Vous bénéficiez d’un crédit d’impôts sur le revenu au titre de frais de garde.
Attention, il s’agit des frais de garde réels après déduction des indemnités d’entretien et de nourriture et des aides perçues.

Une aide dans les démarches administratives

La responsable du relais assistants maternels (RAM) et/ou la secrétaire chargée des dossiers des assistants maternels peuvent vous orienter vers les services compétents pour répondre à vos questions.
Consultez la liste des RAM des Hauts-de-Seine
Consultez la liste des secrétariats assistants maternels