Dernière mise à jour : 23/02/2018

Les actions départementales en faveur des femmes

Le Département des Hauts-de-Seine accompagne les femmes au sein de structures de terrain comme les centres de protection maternelle et infantile (PMI) ou encore les espaces départementaux d’actions sociales (EDAS). Il apporte des aides spécifiques à celles qui deviennent mères et se trouvent en situation de précarité quand elles assument seules leurs responsabilités parentales.

Les centres de protection maternelle et infantile (PMI)

Ils ont pour vocation d'accueillir, d'informer et de suivre médicalement, mais de façon préventive, les enfants de 0 à 6 ans et pour certains les femmes enceintes également.

Le département compte 58 centres de PMI dont 49 sont départementaux.
C'est un service de santé publique ouvert à tous.

En Savoir plus 


L’insertion sociale

L'accès aux modes de garde, et spécialement aux crèches, est facilité pour toutes les femmes seules qui relèvent des dispositifs d'insertion.

Modes de garde, mode d'emploi

 

Zoom sur le centre maternel les Marronniers à Châtillon

Cette structure d’accueil, d’accompagnement et d’hébergement de l’Aide sociale à l’enfance géré directement par le Département, accueille spécifiquement les femmes enceintes et les mères isolées avec leurs enfants de moins de trois ans qui ont besoin d’un soutien matériel et psychologique, notamment en raison d’un trouble de la relation mère-enfant. 

En Savoir plus 

 


Les Espaces Départementaux d'Actions Sociales (EDAS)

Lieux d'accueil et d'orientation, les espaces départementaux d'actions sociales, EDAS, proposent écoute et aide aux personnes en difficulté d'insertion ou de logement.

Véritables points d'ancrage locaux de l'action sociale dans le département, les espaces départementaux d'actions sociales regroupent 658 professionnels, qu'ils soient assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale, personnels administratifs ou techniciens de l'intervention sociale et familiale.
Leur engagement: écouter chaque personne, chercher avec elles la meilleure réponse à leurs problèmes.

Lire la suite


Le programme de lutte contre les violences faites aux femmes

Le Département des Hauts-de-Seine s’est engagé fortement depuis plusieurs années afin de lutter contre les violences faites aux femmes et soutenir ces dernières face aux difficultés qu’elles rencontrent.

Le programme de lutte contre les violences faites aux femmes dans les Hauts-de-Seine comporte trois dispositifs :

  • les actions de prévention contribuant à améliorer la condition des femmes, par la sensibilisation et l'information du grand public et des professionnels des Hauts-de-Seine ; 
  • l'accueil et l'écoute par le dispositif départemental inter associatif femmes victimes de violences – FVV92 pour toutes les victimes de violences sexuelles, conjugales, extra-familiales, professionnelles, harcèlement...
    Le numéro d'appel départemental : 01 47 91 48 44 (de 9h30 à 17h30) ;
  • le logement temporaire et l'accompagnement de femmes, victimes de violences et/ou de femmes confrontées à un cumul de difficultés financières et d'insertion sociale, dont les bénéficiaires du RSA, et qui, au regard de leurs difficultés ne peuvent accéder immédiatement de manière autonome à un logement ordinaire.

Ces femmes, et leurs enfants, sont orientés par les Espaces départementaux d'actions sociales (EDAS).

Notre rubrique dédiée


Les actions de l'Institut des Hauts-de- Seine 

Financé par le Département des Hauts- de-Seine, l’Institut des Hauts-de-Seine est une association loi 1901. Il a un rôle pionnier dans l’expérimentation de programmes éducatifs et préventifs du département en privilégiant la santé, le cadre de vie, la citoyenneté pour répondre au mieux aux exigences du public des Hauts-de-Seine dans un secteur en constante évolution.

Prévention, éducation, formation et solidarité, tels sont les quatre piliers de l’Institut des Hauts-de-Seine.

Depuis 1994, son but est de répondre aux dernières urgences sociales. Des juniors aux seniors, toutes les tranches de la population sont concernées, quels que soient leur sexe, leur culture, leur religion ou leur niveau social…

Zoom sur les écoles Française des Femmes