L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

L'AAH vise à garantir un minimum de ressources aux personnes handicapées.

Qu'est-ce que l'AAH ?

Cette allocation vise à assurer un revenu d'existence versé par l'Etat aux personnes handicapées, pour faire face aux dépenses de la vie courante.
L'AAH est attribuée à partir d'un certain taux d'incapacité, sous réserve de remplir des conditions de résidence, d'âge et de ressources.

L’AAH est accordée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) pour une durée de 1 à 5 ans, renouvelable.

Cependant, les personnes dont le taux d'incapacité est d'au moins 80 % et dont le handicap n'est pas susceptible d'amélioration, peuvent se voir attribuer l'allocation pour une durée plus longue, dans la limite de dix ans.

Financée par l’Etat, elle est versée par la Caisse d’Allocations Familiales, sous conditions de ressources.

Les personnes qui ne disposent pas d'autres ressources perçoivent le montant maximum de l'AAH. Ce maximum est fixé à 776,59 euros mensuel et à taux plein, depuis le 1er avril 2013.

Pour en connaître le montant, consultez le site de la CAF

L'AAH peut être cumulée :

  • avec le complément d'allocation autonomie (à titre transitoire pour les derniers bénéficiaires, ce complément étant remplacé par la majoration pour la vie autonome depuis le 1er juillet 2005) ;
  • avec la majoration pour la vie autonome ;
  • avec le complément de ressources(dans le cadre de la garantie de ressources). 

Qui peut bénéficier de l’AAH ?

Toute personne :

  • âgée de 20 ans et plus ;
  • atteinte d’une incapacité permanente égale ou supérieure à 80 % (ou de 50 % à 80 % en cas d’impossibilité de se procurer un emploi) ;
  • résidant de façon stable sur le territoire métropolitain.

Le bénéficiaire qui passe une période de 60 jours révolus dans une maison spécialisée, un établissement pénitentiaire ou de santé conserve 30 % de l’AAH.

Comment faire la demande ?

Cette demande peut se faire auprès du CCAS de votre commune (centre communal d'action sociale).
Consultez la liste des CCAS des Hauts-de-Seine

Vous pouvez également télécharger vous-même le formulaire de demande et le retourner complété à la Maison Départementale des Personnes Handicapées. 

La MDPH transmet le dossier à la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) pour l'examen des conditions techniques d'attributions de l'AAH (évaluation de l'incapacité) et à l'organisme payeur (caisse d'allocation familiales ou mutualité sociale agricole) pour l'examen des conditions administratives (conditions de résidence, d'âge et de ressources). 
La demande d'AAH est d'abord examinée par la CDAPH (ex COTOREP), puis par l'organisme payeur qui, au vu de la décision de la commission, vérifie que les conditions administratives sont réunies pour l'attribution, calcule le montant de l'AAH et procède à son versement.

Une notification de la décision de la CDAPH est adressée au domicile de la personne handicapée.

L'allocation est versée mensuellement à terme échu.
Elle est attribuée le premier jour du mois civil qui suit le dépôt de la demande.
 

Téléchargez la fiche explicative de l'AAH (format PDF - 638 Ko )

Pour une première demande, téléchargez la fiche (format PDF-229,42 Ko)