Fonds d’insertion des jeunes

Le Fonds d’insertion des jeunes (FIJ) permet de soutenir l’insertion des jeunes de 16 à 25 ans par des aides financières attribuées dans le cadre de projets individuels ou collectifs.

Le fonds d'insertion des jeunes (FIJ) est un dispositif qui relève de la compétence du Conseil départemental.
Il est destiné à favoriser l'insertion sociale et professionnelle des jeunes en difficulté, âgés de 16 à 25 ans domiciliés dans le département des Hauts-de- Seine.

Il peut financer :

  • des projets individuels soutenus par différents professionnels pour des jeunes en difficultés sociales, familiales, d'insertion scolaire ou professionnelle ;
  • des projets collectifs portés par des associations qui favorisent l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ou mettent en œuvre des actions de prévention. 

Les projets individuels d’insertion sociale ou professionnelle

Ces projets peuvent prendre des formes diverses :

  • pourvoir à des besoins de première nécessité (secours d'urgence, alimentaire en particulier) ;
  • se déplacer (aide aux transports) ;
  • suivre une formation professionnelle ( BAC +3 maximum ) ;
  • accéder à un logement en foyer jeunes travailleurs ou en logement autonome ;
  • s'équiper professionnellement ou dans le cadre d'une formation ;
  • passer le permis de conduire à des fins professionnelles. 

Pour obtenir une aide individuelle il faut constituer un dossier de demande avec un référent social qui, en fonction de la situation, aidera à solliciter les dispositifs les plus appropriés et à évaluer les ressources.
Ce référent sera également impliqué dans l’accompagnement du projet .

Il est possible de rencontrer un référent social dans plusieurs lieux d'accueil du public :

  • un espace départemental d'actions sociales ;
  • un service départemental de l’Aide sociale à l’enfance ;
  • un CCAS (Centre communal d'action sociale) ;
  • une assistante sociale scolaire ;
  • une mission locale ;
  • une permanence d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO) ;
  • un foyer de jeunes travailleurs ;
  • un club de prévention ...

La demande est ensuite examinée dans le cadre de la commission locale d’insertion des jeunes (CLIJ), qui rassemble une fois par mois les services départementaux et les partenaires locaux (CCAS, mission locale…).
La CLIJ décide de l’attribution de l’aide, de son montant, et permet de mettre en place des mesures d’accompagnement prévues par la loi.
Le versement de l’aide est ensuite effectué par le service départemental de l’Aide sociale à l’enfance.

L’aide sera attribuée pour une durée maximale de 6 mois, avec possibilité de renouvellement suite au réexamen du dossier, en respectant un plafond annuel de 3 500 euros.
Elle est cumulable avec d'autres aides, en particulier celles versées par la CAF.

Porter un secours temporaire d’urgence

Les aides financières individuelles du FIJ peuvent également prendre la forme d’un secours temporaire pour pallier un besoin urgent (urgence alimentaire ou d’hébergement).

La demande est toujours à effectuer par le référent social auprès du service territorial de l’Aide sociale à l’enfance compétent.
L’instruction est ensuite très rapide.
Consulter les adresses des services territoriaux de l'Aide sociale à l'enfance.

Le financement des projets collectifs d'accompagnement des jeunes 

Le FIJ permet également de participer au financement des associations ou des organismes qui montent des projets collectifs d'accompagnement des jeunes ou qui mettent en œuvre des projets de prévention (y compris auprès des moins de 16 ans).

Il peut s’agir par exemple de financements accordés pour des chantiers d’insertion jeunes, ou des actions de soutien et d’accompagnement scolaire.

Pour bénéficier d’un financement, il faut au nom d'une association ou d'un organisme faire une demande écrite avec :

  • la présentation du projet ;
  • le budget prévisionnel du projet ;
  • le rapport d’activité de l’année précédente ;
  • le bilan comptable de l'année précédente.

 

La demande doit se faire :

  • sur le dossier téléchargeable sur le site www.associations.gouv.fr 
  • et être adressée à l’adresse suivante :
    Conseil départemental des Hauts-de-Seine
    Direction Famille-Enfance-Jeunesse
    Service Contrôle des Etablissements d’Accueil et de Prévention
    2-16, boulevard Soufflot 92000 Nanterre 

 

Le Fonds d’insertion des jeunes a été créé par délibération du Conseil départemental le 17 décembre 2004, en application de la loi du 13 août 2004 relative aux libertés et responsabilités locales ; cette loi décentralise, au profit du département, le Fonds d’aide aux jeunes (FAJ).

Le FIJ remplace le FAJ et le Programme d’intervention en faveur des jeunes (PRIJ), dispositif propre au département des Hauts-de-Seine.
 Téléchargez le rapport 04.235.

Le 24 mars 2005, l’assemblée départementale a voté le règlement intérieur du FIJ qui entérine l’élargissement de ce dispositif aux jeunes de 16 à 25 ans, alors que l’obligation légale ne touche que les jeunes de 18 à 25 ans.

Ce texte a été abrogé le 31 décembre 2007 par délibération du Conseil départemental, un nouveau règlement intérieur a été approuvé et est entré en vigueur le 1er janvier 2008.