Dernière mise à jour : 01/08/2017

Travaux et rénovation dans les collèges

Les investissements du Département des Hauts-de-Seine concernent plusieurs réalisations majeures de construction, reconstruction, réhabilitation et rénovation des bâtiments d’enseignement. Ils comportent également le programme annuel des travaux récurrents sur les bâtiments scolaires, des travaux liés à la sécurité, aux aménagements courants, ainsi qu’une provision pour travaux urgents et imprévisibles. En 2017, le Département consacre 71,8 millions d’euros aux bâtiments scolaires.

Par ailleurs, des crédits spécifiques sont inscrits pour la mise en oeuvre de projets thématiques tels que les travaux liés à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite,l’exécution du contrat de performance énergétique sur 6 collèges, ou encore la fourniture de matériel et mobilier scolaire.

> Les travaux dans les collèges

Établissements dont les travaux seront terminés en 2017 :

♦ Châtillon – Collège Paul-Eluard
Après l’ouverture du collège en septembre 2016, les travaux du gymnase se poursuivent pour un achèvement des travaux au dernier trimestre 2017.

Les travaux se poursuivent cette année :

♦ Colombes – Gymnase Marguerite-Duras
La reconstruction du gymnase se poursuit jusqu’au début de l’année.

♦ Antony – Collège La Fontaine
Le Département a confié à la Ville d’Antony le soin de construire un gymnase pour son compte, au titre d’une opération d’ensemble intégrant un gymnase municipal et d’autres équipements sportifs. La livraison est prévue début 2018.

♦ Rueil-Malmaison – Collège Marcel-Pagnol
Reconstruction du collège Marcel-Pagnol et d’un gymnase.
Les travaux de terrassement sont achevés et l’achèvement du génie civil est programmé pour l’été 2018. La livraison est prévue en 2019.

♦ Issy-les-Moulineaux – Collège La Paix
Un nouveau collège La Paix, plus grand, sera construit au droit de la rue du Fort. Les études de conception ont commencé en mars 2016. Les travaux de terrassement préparatoires débuteront en 2018. La livraison est prévue en 2020.

Par ailleurs, comme chaque année, un programme de travaux de sécurité, de maintenance et de grosses réparations a été arrêté dans une perspective de préservation du patrimoine bâti et d’amélioration du cadre de vie scolaire.

Des études engagées sur l’établissement suivant :

♦ Antony – Collège Anne Frank
Le collège, conçu par Jean Nouvel et livré en 1982, fera l’objet d’une réhabilitation lourde visant à améliorer sa performance énergétique, sa fonctionnalité et à le remettre aux normes.

> L’accessibilité pour tous

Les bâtiments d’enseignement sont des équipements hautement stratégiques et pérennes. La mise en accessibilité des collèges passe par des adaptations ponctuelles, mais aussi par des travaux structurants (installations d’ascenseurs, réfection de blocs sanitaires…) ne pouvant être effectués que durant les congés scolaires (juillet, août).

L’Agenda d’Accessibilité Programmée des Etablissements Recevant du Public (ERP) du Département des Hauts-de-Seine a été déposé en préfecture et validé fin 2015. Ce projet global concerne 222 établissements recevant du public, dont 98 collèges, pour lesquels le Département s’est engagé à mener progressivement toutes les interventions nécessaires à leur mise en accessibilité d’ici 9 ans (2016 – 2025).
Le Département consacre ainsi 30,5 M€ sur cette période pour l’accessibilité des collèges.

Pour la première année, 7 collèges ont été rendus totalement accessibles :

♦ 4 collèges existants : Jean-Moulin à Chaville, Jacqueline-Auriol à Boulogne-Billancourt, Evariste-Galois à Bourg-la-Reine et Jean-Mermoz à Bois-Colombes.

♦ 3 établissements rénovés : collège Albert-Camus à Bois-Colombes, Armande-Béjart à Meudon et le gymnase les Closiaux à Clamart.

En 2017, 6 nouveaux collèges seront mis en accessibilité : Bergson à Garches,
Georges-Mandel à Issy-les-Moulineaux, Henri-Matisse à Issy-les-Moulineaux, Yves-du-Manoir à Vaucresson, Bel Air à Meudon et Auguste-Renoir à Asnières.

7 collèges seront mis en accessibilité en 2018 : Pasteur à Gennevilliers, Jean-Macé à Suresnes, Jean-Macé à Clichy, Victor-Hugo à Nanterre, Les martinets à Rueil-Malmaison, Les petits ponts à Clamart et Maurice-Genevoix à Montrouge.

> Contrat de performance énergétique des collèges

En 2012, le Département des Hauts-de-Seine était précurseur en passant un des premiers Marché Public de Performance Energétique pour six collèges publics du département.

La mise en place d’un tel contrat de performance énergétique (CPE) vise à maîtriser la consommation d’énergie.

Cette première expérience sur six collèges est source d’enseignement. Les objectifs d’économies se sont avérés atteignables et réalistes. En effet, sur l’année 2015-2016, l'économie d’énergie s’est portée à 32%.

Fort de cette expérience positive, le Département des Hauts-de-Seine poursuit sa maîtrise stratégique d’amélioration de la performance énergétique des établissements, en lançant en 2017-2018 la généralisation des contrats de
performance énergétique (CPE) sur l’ensemble des 98 collèges.

En Savoir plus dans la rubrique dédiée Education et jeunesse - Collèges des Hauts-de-Seine - Gestion des collèges