Dernière mise à jour : 01/08/2018

Les grands projets et travaux de rénovation dans les collèges

En 2018, le Département consacre 44,6 millions d’euros aux bâtiments scolaires. Les investissements du Département des Hauts-de-Seine concernent plusieurs réalisations majeures de construction, reconstruction, réhabilitation et rénovation des bâtiments d’enseignement. Ils comportent également le programme annuel des travaux récurrents sur les bâtiments scolaires, des travaux liés à la sécurité, aux aménagements courants, ainsi qu’une provision pour travaux urgents et imprévisibles. 

collegebrossolette OR0196001
Collège Pierre Brossolette à Châtenay-Malabry

Par ailleurs, des crédits spécifiques sont inscrits pour la mise en oeuvre de projets thématiques tels que les travaux liés à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, l’exécution du contrat de performance énergétique sur 6 collèges, ou encore la fourniture de matériel et mobilier scolaire.

Les grands projets de travaux et rénovation

Les établissements dont les travaux seront terminés en 2018 

Châtillon – Collège Paul-Eluard
Le gymnase, les terrains de sport et les logements livrés pour la rentrée 2018.

Colombes – Gymnase Marguerite-Duras
Le gymnase est livré à la rentrée 2018.

Antony – Collège La Fontaine
Le Département a confié à la Ville d’Antony le soin de construire un gymnase pour son compte, au titre d’une opération d’ensemble intégrant un gymnase municipal et d’autres équipements sportifs. La livraison est prévue au second semestre 2018.

Les établissements dont les travaux seront terminés en 2019-2020 

Rueil-Malmaison – Collège Marcel-Pagnol
Reconstruction du collège Marcel-Pagnol et d’un gymnase. Les travaux de gros oeuvre se sont terminés en juin 2018. L’ouverture est prévue à la rentrée 2019.

Issy-les-Moulineaux – Collège La Paix
Un nouveau collège La Paix, plus grand, sera construit au droit de la rue du Fort.
Les travaux de terrassement préparatoires ont commencé en juillet 2018. La livraison est prévue pour la rentrée 2020.

Par ailleurs, comme chaque année, le Département réalise un programme annuel de travaux de sécurité, de maintenance et de grosses réparations a été arrêté dans une perspective de préservation du patrimoine bâti et d’amélioration du cadre de vie scolaire.

Des études sur les établissements suivants 

Antony – Collège Anne Frank
Le collège, conçu par Jean Nouvel et livré en 1982, fera l’objet d’une réhabilitation lourde visant à améliorer sa performance énergétique, sa fonctionnalité et à le remettre aux normes modernes. Pour conduire cette opération, le Département aura recours à un contrat global de performance avec un partenaire qui s’engagera sur des objectifs de consommation énergétique. La procédure de dialogue compétitif lancée en mai 2018 permettra de retenir au second semestre 2019 un groupement d’entreprises qui assurera la conception, la construction et la maintenance ultérieure du collège rénové.

Ville d’Avray – Collège de la Fontaine au Roy
Le Département lance la réhabilitation lourde de ce bâtiment avec l’objectif d’améliorer le confort d’usage de ce collège ainsi que ses performances. Là encore, le recours à un contrat global de performance permettra d’avoir des garanties sur l’atteinte d’objectifs en termes de consommation énergétique. La procédure de dialogue compétitif initiée en mai 2018 conduira à désigner le groupement lauréat au second semestre 2019.

Malakoff – Collège Henry Wallon
Le Département a décidé de reconstruire le collège actuel à proximité de l’existant. Le nouveau collège pourra accueillir 600 élèves (contre 500 actuellement) et disposera d’un gymnase accessible aux associations communales. Un concours de maîtrise d’oeuvre est engagé afin de choisir en 2019 le concepteur de ce nouvel équipement.

Asnières – Collège Voltaire
Le Département souhaite adapter l’offre éducative aux évolutions démographiques fortes que connait Asnières. Le collège Voltaire, au centre d’Asnières, n’offre plus une réponse parfaitement adaptée aux besoins scolaires locaux. Il sera remplacé par un nouveau collège au sein de la zone de développement "Sorbonne-Nouvelle", doté d’un gymnase accessible aux associations de la ville. Un concours de maîtrise d’oeuvre est engagé afin de choisir en 2019 le concepteur pour ce nouvel établissement.

Châtenay-Malabry - Collège Pierre Brossolette
Pour accompagner l’évolution urbaine et le développement communal, le Département a décidé de reconstruire le collège dans le futur éco-quartier "Parc Centrale". Le nouveau collège pourra accueillir 700 élèves (contre 500 actuellement) et disposera d’un gymnase ouvert aux associations communales.
Un concours de maîtrise d’oeuvre sera lancé à la rentrée afin de choisir en 2019, le concepteur pour ce nouveau collège.

Le Plessis-Robinson - Collège Claude Nicolas Ledoux
Le Département a décidé de reconstruire le collège actuel dans le futur éco-quartier "Noveos". Compte tenu des besoins locaux et des perspectives de développement, le nouveau collège sera d’une capacité de 600 élèves (contre 400 actuellement) et disposera d’un gymnase ouvert à la ville. Un concours de maîtrise d’oeuvre sera lancé à la rentrée afin de choisir en 2019, le concepteur pour ce nouveau bâtiment.

L’accessibilité pour tous

L’Agenda d’Accessibilité Programmée des Etablissements Recevant du Public (ERP) du Département des Hauts-de-Seine a été déposé en préfecture et validé fin 2015. Ce projet global concerne 222 sites recevant du public, dont 98 collèges, pour lesquels le Département s’est engagé à mener progressivement toutes les interventions nécessaires à leur mise en accessibilité d’ici 9 ans (2016 – 2024).
Le Département consacre ainsi 30,5 M€ sur cette période pour l’accessibilité des collèges.

Pour les deux premières années 2016-2017, 14 collèges ont été rendus totalement accessibles.

Patrimoine existant 

Jean-Moulin à Chaville, Jacqueline-Auriol à Boulogne-Billancourt, Evariste-Galois à Bourg-la-Reine, Jean-Mermoz à Bois-Colombes, Bartholdi à Boulogne-Billancourt, Henri Bergson à Garches, Georges-Mandel à Issy-les-Moulineaux, Henri-Matisse à Issy-les-Moulineaux,Yves-du-Manoir à Vaucresson, Bel Air à Meudon et Auguste-Renoir à Asnières.

Réhabilitation-construction 

Une construction d’un collège (1ère tranche) Paul Eluard à Châtillon, 3 établissements rénovés à neuf : collège Albert-Camus à Bois-Colombes, Armande-Béjart à Meudon et le gymnase les Closiaux à Clamart.

14 collèges seront mis en accessibilité en 2018 : Louis Pasteur à Gennevilliers, Jean Macé à Suresnes, Jean Macé à Clichy, Victor-Hugo à Nanterre, Les Martinets à Rueil-Malmaison, Les petits ponts à Clamart, Maurice-Genevoix à Montrouge, André-Malraux à Asnières, Vincent-Van-Gogh à Clichy, Georges-Pompidou à Villeneuve-la-Garenne, François-Furet à Antony, Joliot-Curie à Bagneux, Georges-Sand à Châtillon, Jean-Perrin à Nanterre.
Les gymnases neufs dans les collèges, Paul Eluard à Châtillon et Marguerite Duras à Colombes seront livrés en 2018.

Les travaux engagés sur ces trois années représentent 1,83 M€ TTC.

Les Contrats de performance énergétique des collèges

En 2012, le Département des Hauts-de-Seine innovait en passant un des premiers Marchés Publics de Performance Energétique pour six collèges publics. La mise en place d’un tel Contrat de Performance Energétique (CPE) vise à améliorer la consommation d’énergie tout en assurant le meilleur confort aux occupants des bâtiments.

Cette première expérience sur six collèges s’est avérée très positive et riche d’enseignements. Depuis sa mise en place opérationnelle, le CPE a en effet permis d’économiser plus de 30% d’énergie sur ces collèges, avec des gains acquis dans la durée.

Fort de cette réussite, le Département a décidé de généraliser cette expérience à l’ensemble des collèges publics des Hauts-de-Seine dans le cadre d’une stratégie globale d’amélioration de leur performance énergétique.

Après avoir repris en 2017 la gestion directe des contrats de fourniture de fluides et d’entretienmaintenance des installations de chauffage des établissements, le Département travaille activement à la généralisation des CPE à l’ensemble des collèges. Un premier appel d’offres en cours permettra de doter 62 collèges d’un contrat global avec un objectif de réduction des consommations de plus de 22 %. Ce contrat, qui entrera en application début 2019, conduira à des travaux d’amélioration des installations, et intègre également leur pilotage et leur entretien-maintenance sur une période longue, avec un engagement de résultat des groupements d’entreprises retenus. Un second appel d’offres sous la même forme est en préparation pour 24 autres collèges avec un objectif d’économie d’énergie de plus de 30 à 35 %. Ce second contrat, qui devrait prendre effet fin 2019, intégra également des travaux conséquents sur les bâtiments (isolation, remplacement de menuiseries, rénovation de façades….). Enfin, les collèges du Département hors CPE font l’objet de projets de réhabilitation lourde ou de reconstruction engagés qui conduiront à offrir aux Altoséquanais des collèges modernes répondant aux meilleurs standards énergétiques.

L’ensemble de ses actions permettra ainsi au Département des Hauts-de-Seine d’anticiper de plusieurs années ses obligations en matière d’économie d’énergie fixées par la loi de transition énergétique dans le domaine des bâtiments, tout en assurant le meilleur confort dans ces établissement scolaires.