PREMIS - Plan pour la Réussite à l'Ecole et une Meilleure Insertion scolaire

Il s’adresse aux collégiens en difficulté scolaire. Objectifs, améliorer leur comportement et leur redonner le goût d'apprendre. 
Le dispositif Premis se déroule au sein des collèges volontaires après le temps scolaire, sur les temps du midi ou après les cours. Il peut être proposée au jeune, après l’accord des parents.
En 2015, 17 collèges ont bénéficié au sein de 17 collèges.

Ce dispositif a pour objectif de modifier le regard de l’élève sur lui-même, sa scolarité et le collège.
Il essaye de réinvestir les savoir-faire et les méthodes acquis dans Premis, dans le travail scolaire, en associant : atelier et tutorat.


- Les ateliers offrent l’occasion, au jeune, de participer à une réalisation concrète, en apprenant autrement, d’une manière moins théorique qu’en cours.
- Le tutorat permet de créer une relation de confiance avec un adulte.
Horaires : environ 1 heure par semaine pour l’atelier, et 1 heure de rendez-vous avec le tuteur, répartie sur la semaine. Ces temps sont intégrés à l’emploi du temps du collégien. 

Deux actions complémentaires

  • L'atelier Premis

Il permet au collégien de réussir dans un projet créatif et ludique en petit groupe. Il a pour objet dans un premier temps de restaurer l' image du jeune vis-à-vis de lui-même et de son entourage. Ensuite, l'atelier est l'occasion de faire évoluer sa représentation du collège, d'acquérir des connaissances et de les réinvestir en classe. Cette action contribue aussi indirectement à un déroulement plus paisible des enseignements.

  • Le tuteur

En dehors des ateliers, le tuteur est un adulte référent pour le jeune tout au long de l'année. Il y trouve un espace de parole qui lui est propre, dont il peut parfois manquer cruellement par ailleurs. Enseignant, surveillant, agent d'entretien ou personnel administratif, le tuteur est chargé de suivre un ou plusieurs élèves selon un rythme entendu par chacun. Il rencontre l'élève fréquemment, au moins une fois par semaine.

L'adhésion des parents

Elle est sollicitée pour leur permettre d'entrer en relation avec le collège, de venir parler de leur enfant de façon positive et de le voir en situation de réussite sur un projet. Ils peuvent de la sorte mieux comprendre les exigences de l'école pour leur enfant.

 

Une coordination avec les services de l'Etat

La direction des actions éducatives du Département s'appuie sur les services de l'Etat, l'Inspection Académique, le centre départemental de documentation pédagogique (CDDP), pour mettre en oeuvre le programme Premis qui s'adresse aux collèges publics du département.
Réunions et commissions de validation sont copilotées par ces instances.

 

Une démarche contractuelle

Sur proposition de l'équipe enseignante du collège, chaque élève qui le souhaite s'engage par écrit dans un contrat qu'il signe avec ses parents, et choisit un atelier.

Ce dispositif prévoit une démarche contractuelle par laquelle le collège mobilise ses forces autour du projet Premis, soumis au conseil d'administration de l'établissement et validé par le Conseil général et l'Inspection académique.