Dernière mise à jour : 01/08/2017

Education : des conditions de réussite pour chaque collégien

Le Département des Hauts-de-Seine crée des conditions de réussite pour chaque
collégien. Un accent est mis cette année sur l’ouverture des sections internationales dans les collèges de Courbevoie.

Les sections internationales à Courbevoie

De l’école primaire jusqu’en terminale, les sections internationales de Courbevoie offrent un parcours exigeant aux enfants des familles étrangères ou binationales installées en France, comme aux enfants français revenus d’expatriation ou disposant de la motivation et des compétences linguistiques nécessaires. 

Les sections internationales, ouvertes dès la rentrée 2017, offrent aux élèves des Hauts-de-Seine et du territoire qui les intègrent une véritable ouverture sur le monde. Elles portent sur les langues suivantes : anglais britannique, allemand, chinois, arabe, anglais américain et pour la première fois en France, coréen.

Les sections internationales sont mises en place par le ministère de l’Education nationale, en coopération avec les pays partenaires. Leur originalité est d’intégrer, au sein du système français, un enseignement relevant non seulement de la langue, mais aussi des méthodes pédagogiques des pays partenaires. Elles offrent aux enfants la possibilité d’être intégrés
dans le système scolaire français, tout en continuant les apprentissages dans leur langue maternelle. Pour y être admis, les élèves doivent présenter un dossier et passer un examen.

Avec l’ouverture de ces sections, le Département des Hauts-de-Seine, l’Académie de Versailles, la ville de Courbevoie et la Région Île-de-France s’associent pour l’attractivité du territoire.

La participation aux forums des métiers de proximité

Le Département reconduit pour la rentrée scolaire son dispositif de soutien aux collèges pour l’organisation de forums des métiers locaux, qui s’inscrit dans l’appel à projets ERMES.
La participation départementale prend la forme d’une subvention de fonctionnement.

Les classes créatives

Créé en 2014, ce dispositif consiste à réaliser une oeuvre suivant un thème choisi dans les programmes scolaires. Il est ouvert à tous les niveaux des classes de collège, ainsi qu’aux unités localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS) et aux unités d’enseignement (UE) des établissements d’enseignement publics et privés sous contrat. Les classes des collèges peuvent s’inscrire en collaboration avec des classes du primaire, CM1 et CM2. Le thème est choisi par le Département.

Pour l’année scolaire 2016/2017, les "Classes créatives" proposent aux collèges quatre projets au choix sur la thématique du stéréotype, en le reliant aux techniques de l’image et de la cinématographie :

  • écrire un scénario de trois scènes minimum ; 
  • élaborer un story-board ou un scénarimage de 5 pages de 4 planches ;
  • réaliser un court-métrage de 3 à 5 min ;
  • confectionner une affiche de film (dessin, photo, collage…).
    Les enseignants pourront, à leur demande, bénéficier de stages offerts par l’Académie de Versailles, partenaire des Classes créatives cette année.

L’objectif est d’inciter les enseignants à conduire avec les élèves une réalisation concrète. Toutes les classes du dispositif ayant participé bénéficieront d’une sortie ludique et participative d’une journée.


CD92/ SGO

La médiation éducative

Créé en 1996 par le Département, le dispositif de la médiation éducative se poursuit avec aujourd’hui 78 médiateurs éducatifs affectés dans 65 collèges
volontaires du Département.

L’essentiel du métier se focalise autour de la relation aux élèves. Ces professionnels ont pour mission de gérer les conflits et les tensions entre les élèves au collège, d’accompagner les collégiens en difficulté et
de conduire des projets de prévention.

La médiation éducative se construit autour de cinq fonctions principales :

  • veille et prévention : repérage des lieux sensibles dans le collège et des élèves en difficulté ; régulation et échange avec les collégiens ;
  • gestion d’événements conflictuels : repérage des conflits naissants, gestion du conflit proprement dit (dans la mesure où cela est possible), rappel à la règle et analyse avec les élèves des événements ;
  • accompagnement et suivi des élèves : écoute, orientation vers des interlocuteurs relais dans le collège, intégration d’élèves handicapés, exclus, aide à la recherche de stage en entreprise ;
  • concertation au sein de la communauté éducative avec les enseignants, avec l’équipe de vie scolaire et les équipes médico-sociales : réunions, commissions ;
  • conduite de projets et animation d’ateliers pour les élèves en lien avec les autres acteurs de l’établissement.

CD92/O.Ravoire

Forum de l’éducation, de la citoyenneté et de la prévention

À l’automne, à la base nautique départementale de l’Ile de Monsieur à Sèvres, le Département et l’Institut des Hauts-de-Seine organiseront un forum de l’éducation, de la citoyenneté et de la prévention permettant de réunir les principaux acteurs de cette politique publique : associations de prévention spécialisée et services de prévention socioéducative, médiateurs éducatifs des collèges, coordinateurs territoriaux, services de l’Etat (éducation nationale, protection judiciaires de la jeunesse, services préfectoraux en charge
de la prévention et du repérage de la radicalisation), etc.

Ce forum vise à initier une réflexion partenariale autour des modalités de l’action publique, des principes d’intervention, de la coordination des actions et des perspectives de développement de celles-ci.

L’ambition est de croiser les expériences et les regards et de faire émerger, de la part des acteurs de terrain eux-mêmes, des propositions concrètes.

Les propositions issues de ce forum viendront compléter et enrichir progressivement le dispositif départemental.