Innovation collaborative

L’économie sociale et collaborative est un réel levier d’innovation favorisant l‘émergence d’activités, de filières de services, créatrices de valeur ajoutée, renforçant l’ancrage territorial, optimisant et valorisant les ressources locales, développant l’attractivité du territoire en termes d’offres de services, de complémentarité , favorisant l’insertion et la solidarité, créant et consolidant des emplois sur le territoire. 
Depuis 2010, le Département s'est engagé en faveur de l'économie collaborative et de l'innovation sociale dans l’objectif d’apporter des réponses à des besoins peu ou non couverts sur le territoire des Hauts-de-Seine, y compris en matière de création d'emplois. Le bilan des actions menées depuis huit ans montre qu’il est un acteur nécessaire pour soutenir les démarches innovantes qui répondent aux besoins des populations et de création d’emplois sur le territoire et qu’il a un vrai rôle à jouer par la capacité d’ingénierie et d’expertise dont il dispose dans ce domaine.


Qu'est-ce que l'économie collaborative ?

Crowdfunding, peer-to-peer, autopartage, tourisme chez l’habitant, échanges de logements, circuits courts… autant de termes qui définissent des initiatives collaboratives, et qui apparaissent de plus en plus dans les médias bien qu'ils demeurent encore flous pour de nombreux citoyens.

Lire

La politique départementale en faveur de l'économie collaborative

Entre 2010 et 2015, le Département s'est engagé en faveur de l'économie sociale et solidaire dans l’objectif d’apporter des réponses à des besoins peu ou non couverts sur le territoire des Hauts-de-Seine, y compris en matière de création d'emplois.

Lire

L'entrepreneuriat dans l'économie collaborative

Les Scop, sociétés coopératives et participatives, allient performance et démocratie et rassemblent environ 40 000 personnes sur les deux millions de salariés employés dans l'économie sociale et solidaire.

Lire

eak700400

Les entretiens Albert-Kahn, laboratoire d'innovation publique

Le projet des Entretiens Albert-Kahn est né de la volonté de Patrick Devedjian, président du Département des Hauts-de-Seine, de favoriser une réflexion transversale sur les grandes questions de société, en particulier celles liées à la mondialisation.

Lire