Dernière mise à jour : 16/01/2012

La Poste : favoriser l'accès à l'emploi dans les métiers de la livraison (facteurs, livreurs)

En mettant en avant les compétences de ses habitants, le département travaille à ce que le dynamisme économique des Hauts-de-Seine rejaillisse sur l’emploi local. 

Avec les entreprises implantées dans les Hauts-de-Seine et les fédérations professionnelles, le conseil général mène une politique active en faveur de l'emploi. Il a ainsi décidé d'initier des collaborations destinées à favoriser l'accès à l'emploi des Alto-Séquanais, et notamment des publics relevant du plan départemental d'insertion - retour à l'emploi (PDI-RE).

Le conseil général

Le département des Hauts-de-Seine, territoire dynamique et attractif, souhaite favoriser l'insertion professionnelle des bénéficiaires du RSA alto-séquanais.
La priorité est donc donnée à l’emploi et à la formation professionnelle et les objectifs sont :

  • favoriser l’orientation vers l’emploi ; 
  • développer l’accompagnement renforcé pour les personnes les plus éloignées de l’emploi ; 
  • rapprocher l’offre et la demande d’emploi ; 
  • accompagner les personnes dans la création de leur propre emploi ; 
  • favoriser le maintien dans l’emploi.

Le programme départemental d’insertion – retour à l’emploi (PDI-RE) est la traduction opérationnelle de ces objectifs et enjeux.

La Poste

La Poste représente dans les Hauts-de-Seine quelque 8 000 emplois. Premier chiffre d’affaires courrier au plan national, le "92" représente un enjeu important pour l’activité courrier de La Poste.
3 millions de plis quotidiens transitent dans le département, distribués via 2 000 facteurs et 24 centres courrier, vers 100 000 entreprises et 700 000 foyers alto-séquanais.

La Poste impose un modèle social qui met fin au travail à temps partiel imposé et qui favorise le recrutement de personnel sur des contrats à durée indéterminée (CDI). En 2008, cette politique de recrutement récurrente a permis de recruter 500 collaborateurs en CDI.
La Poste favorise par ailleurs l’insertion professionnelle pérenne en proposant des parcours de carrière dans chacun de ses métiers.

Le saviez-vous ?
Au-delà de ses filiales qui ont une organisation propre, les activités de La Poste maison-mère (courrier, colis et enseigne) disposent au plan national de structures opérationnelles en charge de mettre en œuvre la stratégie. Il existe en France 40 directions opérationnelles territoriales courrier, 48 directions territoriales de l’enseigne La Poste et 5 directions opérationnelles territoriales colis.

 

Cette convention cible les allocataires du RSA.

La convention est conclue pour :

  • améliorer le retour à l’emploi des Alto-Séquanais les plus en difficulté ; 
  • répondre aux besoins en recrutement du groupe La Poste sur les Hauts-de-Seine, sur les métiers ayant trait notamment à la livraison (facteurs, livreurs).

Comment ?

L’analyse des besoins
Le département identifie les partenaires de l’emploi susceptibles de proposer des candidatures et les publics répondant aux prérequis La Poste. De son côté, le groupe s'engage à communiquer les profils de poste, le calendrier prévisionnel de recrutement et, le cas échéant, les zones géographiques concernées.

La promotion des métiers du tri et de la distribution
Le département doit œuvrer pour faire connaître le métier de facteur à ses partenaires et communiquer sur les perspectives de recrutement offertes par le groupe La Poste.
Des réunions territorialisées d’information et de sensibilisation en direction de ses partenaires devraient notamment permettre ce travail.

Le groupe La Poste participera à ces réunions en direction des opérateurs, partenaires et services du département, compétents dans le domaine de l’emploi, et mettra à disposition des outils d‘information sur le secteur visé : plaquettes d’information, affiches, films…

Le repérage et l’orientation des publics vers l’emploi

Le département doit :

  • favoriser le repérage et l’orientation des publics en mobilisant ses acteurs internes notamment le réseau des tuteurs de l'opération Agir pour l’emploi, ses opérateurs et ses partenaires relevant du domaine de l’emploi ; 
  • accompagner les publics visés vers les métiers du groupe La Poste en organisant des sessions orientation/recrutement au cours desquelles seront présentés les candidats présélectionnés au futur employeur ; 
  • mobiliser son offre de formation dans le cadre du PDI-RE, orienter vers des actions de formation de droit commun et le cas échéant mettre en œuvre une formation individualisée.

Le groupe La Poste :

  • participera aux présélections des candidats lors des sessions orientation/recrutement ; 
  • accueillera ces derniers à l’occasion d’un stage de découverte de 15 jours dans un centre de tri.

L’accompagnement au maintien dans l’emploi

Le département s’engage à accompagner dans l’emploi les personnes repérées par la mobilisation de ses dispositifs, notamment :

  • l’opération « Agir pour l’emploi » : mobilisation de tuteurs pour la mise en œuvre d’un accompagnement individualisé et personnalisé d’une durée de 6 mois, nécessaire à l’adaptation et au maintien dans l’emploi des personnes repérées ; 
  • l’action « savoir-être » en entreprise qui s’adresse à un public en recherche d’emploi ou nouvellement recruté. Elle a pour objet, dans le cadre de la convention, de permettre aux candidats de valider leur projet professionnel à travers un stage de mise en situation d’une durée de 2 semaines sur l’un des chantiers du groupe.