Dernière mise à jour : 03/02/2015

2e matinée des financements alternatifs : "Facteurs humains, business model et investisseurs"

Tel était le thème de la deuxième Matinée des financements alternatifs le 16 octobre 2014. Des spécialistes ont répondu aux questions, donné de conseils et ouvert des perspectives aux créateurs, entrepreneurs et repreneurs des Hauts-de-Seine.

  • Quel mode de financement choisir parmi les plus alternatifs et innovants : crowd funding, prêts participatifs, émissions obligataires, prêts d’honneurs, business angels, financements solidaires, capital-risque, microcrédit ?
  • Comment faire un choix qui s’adapte à son profil ? Mais aussi, quelle relation développer avec les financeurs et comment déjouer les obstacles d’une levée de fonds en adaptant son business model ?

Jeudi 16 octobre 2014, les acteurs économiques, créateurs, entrepreneurs et repreneurs des Hauts-de-Seine, invités à participer à la 2e matinée des financements alternatifs ont pu échanger avec des spécialistes lors de tables rondes (Ellips Chaussures, Ennesys, Crédit Coopératif, Investessor, Unilend et Corinne Lecocq, avocate fiscaliste spécialisée en stratégies de financement) et speed dating (Financeurs entrepreneurs : Bulb in Town, Crédit Coopératif, Hauts-de-Seine Initiative, Innovacom, Investessor, Isodev, Réseau Entreprendre 92, Spear, Unilend, WeLikeStartUp, Corinne Lecocq, avocate fiscaliste spécialisée en stratégies de financement ainsi que les experts de KPMG).

Les réponses et les conseils des spécialistes en consultant :

♦ le document officiel de la 2eme Matinée des financements alternatifs

♦ les fiches financeurs

Retour en images

Près de 150 acteurs économiques, créateurs, entrepreneurs et repreneurs des Hauts-de-Seine étaient présents pour cette deuxième édition de la Matinée des financements alternatifs

Des exemples de financements alternatifs

Ellips-chaussures à Gennevilliers

En 2010, Priscille Demanche et Xavier Porot lancent la marque Ellips-chaussures sur leurs économies personnelles. Trois ans plus tard, pour développer leur entreprise, les associés se tournent non pas vers les banques mais vers un financement alternatif. Une option rendue possible grâce aux rencontres faites en septembre 2013, lors de la première Matinée des financements alternatifs organisée par le conseil général des Hauts-de-Seine.

 

Le Département souhaite à travers ces Matinées, offrir aux entreprises du Département l’opportunité d’accéder, gratuitement à une information pointue et à un réseau d’acteurs pertinents. Il vise également le soutien au développement des entreprises en leur permettant de trouver des solutions à leur besoins en financement.

  • Présenter des modes de financements innovants ou émergents aux entrepreneurs alto séquanais ;
  • s’adresser à la cible des TPE et PME particulièrement présentes dans notre département : 99% des entreprises alto séquanaises ;
  • permettre l’accès à de nouvelles ressources, au-delà des ressources classiques du secteur bancaire ou des organismes publics bien connues ;
  • rapprocher les entreprises et leurs financeurs potentiels en leur donnant l’opportunité d’un contact direct et immédiat.