Tribotechnic : accompagnement "Objectif export"

Le Département cofinance l’opération "Objectif export" développée par la Chambre de Métiers et de l'artisanat des Hauts-de-Seine, réservé aux artisans du département. C'est grâce à cette action que l'entreprise Tribotechnic a bénéficié d'un accompagnement dans sa démarche de prospection sur les marchés internationaux à travers sa participation à des congrès professionnels dans le secteur de la tribologie.

(La tribologie est la science qui étudie les phénomènes susceptibles de se produire entre deux systèmes matériels en contact, immobiles ou animés de mouvements relatifs.)

Tribotechnic est présente dans 25 pays et dispose d’un réseau de distributeurs à l’étranger, en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. Ses ventes décollent en Turquie et en Corée. 

La société compte renforcer sa présence notamment en Europe de l’Est, aux Etats-Unis et au Brésil.

Tribotechnic souhaite donc participer à un plus grand nombre d’évènements et pouvoir faire la promotion de sa technologie auprès des spécialistes mondiaux de la tribologie.

Grâce au dispositif Objectif Export, Tribotechnic peut multiplier ses projets de développement à l’export. 
Après avoir participé en novembre 2013 à un congrès professionnel en Lituanie, elle envisage de repartir en mai 2014 à Chicago aux Etats-Unis en ciblant le même type de manifestation.

L'entreprise

Tribotechnic conçoit, réalise et commercialise des appareils innovants de test de frottement et d’adhérence.

Tribotechnic a été créée en novembre 1989 par Marc Bellantonio, afin d’apporter des solutions innovatrices aux demandes du marché de la tribologie. 
Le siège de la société est basé à Clichy.

La tribologie est la science qui étudie les phénomènes susceptibles de se produire entre deux systèmes matériels en contact, immobiles ou animés de mouvements relatifs. Ce terme recouvre, entre autres, tous les domaines du frottement, de l’usure et de la lubrification. Cette technologie de pointe trouve son application dans de nombreux secteurs d’activité industriels tels que l’énergie ou les transports.

Tribotechnic est le leader technologique pour les Scratch Testers et Tribomètres Calotester. Sa gamme de produits va du milli et macro tribomètre au milli et macro scratch tester, ainsi que les calotests et tests Rockwell d’adhérence.
Ses appareils sont vendus à une clientèle étendue qui va des instituts de recherche, comme le CNRS (marchés publics) à des industriels comme le producteur de gaz industriel PRAXAIR. Le prix de ses produits varie de 5 500 euros à 30 000 euros.

Les atouts

L’innovation est au cœur de la démarche de Tribotechnic : elle a été la première société à introduire dès 1991, les revêtements de carbone amorphe (DLC) dans le domaine des moteurs de Formule 1.

Il y a peu d’opérateur dans le même domaine en France. Son plus gros concurrent est une entreprise suisse, CSM Instruments. Son CA HT est de 300 KE en 2012, dont 60% à l’export.

Marc Bellantonio et son équipe d’ingénieurs, comptent plus de 35 ans d’expérience en tribologie, micromécanique, informatique et électronique.

Le projet de développement export de l’entreprise en lien avec BALLTRIB’ 2013.

L’évènement BALLTRIB’2013 a eu lieu en Lituanie à Kaunas ; il s’agit d’un congrès international, véritable point de rencontres et d’échanges entre le monde académique et les industriels du secteur de la tribologie. L’entreprise y a exposé son savoir-faire et participé à des sessions scientifiques avec de nombreux experts.

Tribotechnic
4 rue Valiton
92210 Clichy
www.tribotechnic.com

Dirigeant: Marc Bellantonio
Année de création : 1989

La Chambre de Métiers et de l'artisanat des Hauts-de-Seine (CMA 92), qui représente 15 265 entreprises et 29 000 salariés dans le département, promouvra en 2014 les artisans positionnés dans les secteurs d’excellence (luxe, cosmétique, bijoux, arts de la table, mobilier, etc.) et sur les marchés dits "de niche".

En effet, les Hauts-de-Seine ont pour particularité de rassembler un grand nombre d’artisans ayant les produits haut-de-gamme absorbables par les marchés étrangers où ce que l’on appelle désormais la "french touch" est un argument de consommation important. 

Les artisans cibles feront donc l’objet d’une action d’accompagnement personnalisée (missions individuelles et participations individuelles à des salons), adaptée aux spécificités de leurs produits et du marché visé.

40 PME sélectionnées par la CMA 92 pourront bénéficier de ce soutien.

En amont, le travail de la CMA 92 consistera à identifier les manifestations les plus en adéquation avec l’offre et les attentes de chacune des entreprises, à réaliser un planning et un cahier des charges de participation à l’opération et à apporter un soutien en matière de marketing et de communication pour préparer l’opération.

En aval, la CMA 92 apportera un appui au suivi des contacts pris à l’étranger (relance, négociation, fidélisation).