Dernière mise à jour : 08/02/2017

Métiers de bouche : dispositif de soutien financier au repreneur ou créateur d’une entreprise artisanale

Un dispositif créé en 2013, reconduit en 2014, en 2015 et en 2016, qui visait non seulement à faciliter la transmission des commerces de bouche existant dans le département, mais aussi à encourager de nouvelles implantations.

20121108-Metiers Bouche
© Jupiterimages

Entre 1998 et 2011, le secteur des "métiers de bouche" a subi une diminution de 40 % du nombre de ses établissements. Si la diminution s’est infléchie sur la période 2005-2011, elle reste présente avec une perte de 12 % d’établissements. Les contraintes et la pénibilité de ces métiers, la concurrence de la grande distribution, et surtout les coûts de l’installation découragent les candidats potentiels à la reprise ou création notamment dans certains quartiers et centres-villes.

Par ailleurs, dans les années qui viennent, de nombreux chefs d’entreprises sexagénaires (12 % des chefs d’entreprises artisanales) seront en âge de prendre leur retraite. La transmission effective et réussie de ces entreprises artisanales est devenue un enjeu majeur départemental, notamment en terme d’emploi, de préservation de l’offre marchande et de continuité des savoir-faire.

Les coûts de l’installation ou de la remise aux normes peuvent décourager les candidats potentiels à la reprise ou à la création.

L'aide financière du Département des Hauts-de-Seine : alléger les coûts

L'aide financière apportée par le Département a permis aux artisans dont le dossier avait été retenu, de bénéficier d’une subvention d’investissement visant à alléger le coût de certains frais liés à l’installation et à apporter à l’entreprise une trésorerie plus confortable.
Cette aide, représentant 40 % maximum du coût HT des investissements pris en compte dans l'assiette éligible, était plafonnée à 12 500 €. 

Les secteurs concernés par ce dispositif étaient : 

  • Boucherie-Charcuterie
  • Poissonnerie
  • Fromagerie, beurre et produits laitiers / Glaces et sorbets
  • Pâtisserie / Chocolaterie
  • Pâtisserie-boulangerie

Le dispositif de soutien à la création et à la reprise d'entreprises artisanales du secteur des métiers de bouche dans les Hauts-de-Seine visait à faciliter la transmission des activités des métiers de bouche existantes dans le département, à travers un soutien financier et logistique, et à encourager de nouvelles implantations, notamment dans les quartiers alto-séquanais récemment construits.

Les services de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine (CMA92) ont assuré l’expertise technique des dossiers, ainsi que la gestion administrative et financière des dossiers retenus pour le financement.

En 2016, le conseil départemental a renouvelé le dispositif de soutien aux métiers de bouche, en signant une nouvelle convention de partenariat de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. 200 000 euros en investissement ont été imputés à cette action. En raison de l’application de la loi NOTRe, ce dispositif n’a pu être renouvelé en 2017.


♦ Sur l’ensemble des actions menées en partenariat avec la CMA, combien d’artisans des HDS ont été aidés (accompagnés) ces dernières années ?

Pour les trois dernières conventions partenariales annuelles avec un programme d’actions locales (développement commercial, charte qualité, travaux d’accessibilité, études d’implantation …) : 
- en 2016 : 850 artisans
- en 2015 : 743 artisans
- en 2014 : 847 artisans

 Le soutien départemental a contribué à combien de créations ou de reprises d’entreprises ?

En 2016 :
- création : 161 projets accompagnés
- reprise : 59 projets accompagnés

♦ Combien de commerces accompagnés dans le cadre spécifique de la convention relative aux métiers de bouche ?

Depuis 2013 (mise en place du dispositif) : 
- 51 entreprises ont été créées ou reprises 
- 155 emplois ont été créés ou préservés (estimation affinée en 2016) 
Le Département a accordé 603 800 € de subventions qui ont permis des investissements à hauteur de 27 740 500 €

En 2016 : 
- 17 entreprises ont été créées ou reprises 
- 53 emplois ont été créés ou préservés (hors apprentis) 
Le Département a accordé 193 800 € de subventions qui ont permis des investissements à hauteur de 6 150 000 € 

Les bénéficiaires en 2016

Les bénéficiaires en 2015 

Les bénéficiaires en 2014

Les bénéficiaires en 2013 


 

Cartographie des lauréats "Métiers de bouche" (septembre 2015)

 

 


Contacts :

Conseil départemental
Tél. 01 47 29 30 31 

Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine
17 bis, rue des Venêts
92000 Nanterre
Tél. : 01 47 29 43 43 
Fax : 01 47 29 43 00
Email : contact@cma-nanterre.fr
Site Internet : http://www.cm-nanterre.fr/