Dernière mise à jour : 25/10/2016

L'entrepreneuriat dans l'économie collaborative

Les Scop, sociétés coopératives et participatives, allient performance et démocratie et rassemblent environ 40 000 personnes sur les deux millions de salariés employés dans l'économie sociale et solidaire.

Des sociétés commerciales 

Les sociétés coopératives et participatives (SCOP) sont des sociétés commerciales (SA ou SARL) qui vivent et se développent sur le secteur concurrentiel. Elles sont présentes sur tous les secteurs d'activité :
- le conseil et le service aux entreprises ;
- le bâtiment :
- le commerce ;
- la culture ;
- le service aux personnes ;
- le commerce équitable.

Un partage du pouvoir démocratique 

Leur originalité : les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51% du capital de leur entreprise. En Assemblée générale, les salariés associés décident ensemble des orientations à prendre et élisent leurs dirigeants selon le principe 1 personne = 1 voix, quelle que soit la part de capital détenue.


Rawpixel.com – Fotolia

Des salariés impliqués et motivés 

Au minimum un quart des bénéfices de l'entreprise sont rétrocédés aux salariés chaque année. En pratique, ce sont 40% des bénéfices qui sont en moyenne rétrocédés aux salariés dans les SCOP.

Des réserves impartageables destinées à garantir la pérennité de la coopérative

Les bénéfices de l'entreprise permettent de constituer des réserves dédiées à l'entreprise. Ces réserves sont impartageables et renforcent l'assise financière de l'entreprise.

En chiffres 

- Près de 300 SCOP en Île-de-France pour environ 8 000 salariés
- Une vingtaine de SCOP dans les Hauts de Seine, parmi elles Chèque Déjeuner, Les Charpentiers de Paris, Le Théâtre de Gennevilliers...

En savoir plus sur le site Internet www.les-scop-idf.coop