Dernière mise à jour : 07/12/2012

Les berges habitées

Le projet Vallée rive gauche permettra l'aménagement des réseaux et des amarrages des bateaux-logements autorisés, une meilleure lisibilité des espaces publics et un confortement et une protection des berges contre l'érosion.

20121210-projetbergeshabitees
©D.R

Les bâteaux logement

Sur les berges autorisées pour le stationnement des bateaux, le projet prévoit :

  • la régularisation et l'organisation des amarrages sur duc d’Albe en fonction de la crue centennale (hauteur de crue 1910);
  • l'organisation et la régularisation des accès et des passerelles liant les bateaux à la berge ;
  • l'organisation des raccordements réseaux (électricité, téléphone, eau potable) ;
  • l'implantation régulière de plates-formes techniques collectives tout-au-long des berges autorisées pour les bateaux-logement (boites aux lettres, compteurs et accès réseaux - conteneurs poubelles - vélos) ;
  • un espacement entre les bateaux ;

 

Réglementation des stationnements des bateaux logement (Source : SNS) : 
> Cliquer ici pour agrandir l'image


Le rapport au fleuve

Les fenêtres stratégiques ouvrant la ville sur le fleuve et les berges sur les îles seront conservées. Il s'agit :

  • du bras de Seine séparant les pointes des deux îles face à Meudon Campus,
  • des ponts (de Sèvres, de Billancourt et d’Issy) et la passerelle de l’île Saint-Germain.

Sur les zones autorisées pour le stationnement des bateaux-logement, un espace entre chaque péniche sera créé. Cet espace de sécurité permet également aux promeneurs de voir le fleuve.

Des accès réguliers pour les véhicules pompiers, de secours et d’entretien seront réservés.

Le projet prévoit d’assurer les continuités piétonnes sur les zones portuaires.

Les conditions d'accessibilité aux berges et aux bateaux : 
> Cliquer ici pour agrandir l'image


Les activités portuaires sur berges

Il s’agit ici de rendre compatibles les promenades piétonnes avec les activités du Port Autonome de Paris sur le port d’Issy et le port de Sèvres.

Port d’Issy 
Le projet prévoir de maintenir une liaison piétonne à l’intérieur du Port d’Issy en dehors des heures d’activité, le week-end. Le Port Autonome de Paris prévoit également la création d’une grande escale fluviale en amont immédiat du pont d’Issy. 

Port de Sèvres
Le projet prévoir de favoriser l’accès au Port de Sèvres qui est une halte fluviale comportant 2 escales pour le transport de passagers et un point d’attache aux équipements publics proches (Collège Arménien), en tenant compte des contraintes de la Base Sapeurs Pompiers de Paris en amont du Port de Sèvres.


L'aménagement des berges : confortement et protection

Tout le long du parcours les berges sont confortées en fonction des usages du fleuve :

  • par des ouvrages de génie civil au niveau du bras navigué de la Seine soumis à de fortes contraintes de batillage (mouvements de l’eau provoqués parle passage des bateaux), mais la partie haute de la berge reste végétalisée.
  • par des techniques de génie végétal diversifiées sur le petit bras (face à l'Ile Saint Germain). 


La protection contre les crues

La murette anti-crue est reconstituée le long de la RD7 grâce à un système technique et paysager permettant au minimum un niveau de protection contre la crue 1924.

Ces principes font l’objet d’une concertation avec les services concernés : Port Autonome de Paris, Voies Navigables de France, Service de Navigation de la Seine.


Vulnérabilité de la RD7 dans le cas d'une crue cinquantenale : 
> Cliquer ici pour agrandir l'image