Le Belvédère du Pont de Sèvres

Une terrasse engazonnée sur la Seine.

20121207-belvederesevres
©loukat / ilex paysage urbanisme

Paysage et ambiances

Cet espace est ressenti aujourd’hui comme un reliquat de l’échangeur du pont de Sèvres. Il offre pourtant des perspectives d’aménagement intéressantes dans un secteur offrant des vues sur la pointe de l’île Seguin et son futur équipement culturel.
Accolée au nouveau parc de l’ïle de Monsieur, connecté au métro et au tramway, le pont de Sèvres constitue la porte aval du parc de la Vallée Rive Gauche.


Plan d’ensemble du secteur (extrait de la notice séquentielle, pages 8 et 9) – Cliquez pour agrandir, format PDF)

Les grandes lignes de l'aménagement

La terrasse actuelle (le toit de la station de pompage du rû de Marivel, actuellement engazonnée) est inséré dans une prairie-belvédère plus vaste allant jusqu’au tramway. Des jeux de gradins en pierre, ouverts sur la Seine, permettent de relier la pelouse haute et l’esplanade basse. 

Une esplanade basse, parfaitement nivelée, sans obstacle et minéralisée, est mise en place pour permettre l’accueil de cars de tourisme, d’aires de déchargement, de manifestations ponctuelles... lié à l’activité du Port Autonome de Paris. Des jeux de gradins en bord d’eau viennent terminer cette esplanade.

Ces deux espaces sont reliés par une large promenade mixte. En pente douce, elle permet aux piétons et aux véhicules d’accéder au quai bas et à l’escale des bateaux passagers. Elle assure aussi la continuité des promenades avec l’Ile de Monsieur.

La frange sud, le long du tramway, accueille une noue de drainage de la prairie et de récupération des eaux de la promenade. Une protection végétale dense est également mise en place le long du tramway afin de préserver le site de la proximité de l’échangeur.

Les aménagements de voirie sur cette section sont très légers, limités au raccordement sur l’existant.


Section type (extrait de la notice explicative, page 81) – Cliquez pour agrandir, format PDF)