RD7 / Zac des Chartreux : des mesures concrètes pour les riverains

À l’issue du deuxième débat de la concertation sur le projet d’aménagement de la Vallée rive gauche, Patrick Devedjian a annoncé une série de mesures pour atténuer les nuisances autour de la Zac des Chartreux, à Issy.

Un enrobé "silencieux"

Interpellé le 6 octobre dernier, lors du premier débat de concertation sur l’aménagement de la Vallée rive gauche, par des des habitants de la Zac des Chartreux à Issy-les-Moulineaux sur les nuisances sonores, Patrick Devedjian a saisi l’occasion du deuxième débat, mercredi soir à l’Île Saint-Germain, pour apporter des solutions concrètes.
Un enrobé phonique sera ainsi posé dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 octobre prochain (lire l'article sur la pose de l'enrobé). Mis sur le marché en 2007, ce revêtement appelé Nanosoft doit permettre, à une vitesse de 50 km/h, un gain acoustique d’environ 4 à 5 dB(A) par rapport à un enrobé classique sur la RD7. Ce bitume mince a aussi l’avantage de pouvoir s’apposer sur une chaussée existante.


La réunion a fait salle pleine pour un débat riche et concret.

La seconde proposition de Patrick Devedjian est une nouvelle régulation des feux tricolores. Les trois feux installés sur la RD7 fonctionneront sur le principe suivant :
- un cycle court aux heures de pointe du matin et du soir avec une priorité donnée aux véhicules,
- une priorité laissée aux piétons (avec un temps de réponse après appel de 7 sec.) pendant la journée,
- un feu vert sur la route départementale 7 pendant la nuit avec passage au rouge sur détection des véhicules sur les voies perpendiculaires ou sur appel piétons (réponse en 10 sec. maximum).
Ceci aura pour effet de restreindre les arrêts/démarrages de véhicules particulièrement bruyants la nuit.
Enfin, pour ralentir la vitesse sur cette portion de la RD7, la largeur des voies sera réduite à trois mètres. Des déhanchements aux carrefours avec des îlots seront mis en place par les sereives du Département.

Pose d'un radar fixe

Enfin, Patrick Devedjian a demandé au préfet des Hauts-de-Seine de poser un radar fixe auà l'endroit de la ZAC des Chartreux permettant le contrôle de la vitesse des véhicules. Selon le commissaire de police d’Issy, présent lors du débat, les radars mobiles installés régulièrement sur cette voie enregistrent une moyenne de « trois cents infractions par heure et demi »…
La concertation sur le projet d’aménagement se poursuit jusqu’au 15 décembre. Le bilan sera publié en janvier. Les travaux pourraient commencer en 2010. Ils dureront cinq ans.