Dernière mise à jour : 28/09/2012

Les enjeux

Avec l'aménagement de la RD 920, c'est tout un axe qui change radicalement. Apaisement, sécurité, partage de la voirie, végétalisation, l'esprit sera différent au bénéfice de tous. Point sur les enjeux du projet.

rd920projet

Une route structurante du sud parisien

Le 1er janvier 2006, la route nationale 20 a été reclassée dans le domaine public départemental sous le nom de RD 920. Cet axe structurant du Sud parisien traverse deux départements et sept villes : Montrouge, Bagneux, Bourg-la-Reine, Sceaux et Antony pour les Hauts-de-Seine et Arcueil et Cachan pour le Val-de-Marne. Une autre ville dans un autre département est concernée à l’extrémité sud : Massy dans l’Essonne

Ce statut de grande radiale d’accès à la capitale depuis le Grand Sud Parisien confère à la RD 920 un impact très fort sur la desserte des territoires qu’elle traverse. Elle est un élément important, voire majeur, pour certaines communes de leur organisation spatiale.

Le paysage perçu actuellement par l’usager de la RD 920 est celui d’une grande radiale d’accès vers Paris. Le paysage évolue toutefois : à Sceaux, le caractère vert de la voirie et résidentiel du bâti est affirmé, à Antony et Bourg-la-Reine, les centres-villes se sont organisés autour de la RD 920.

Demain un boulevard urbain sécurisé, convivial et partagé

Fluidifier et apaiser la circulation

Axe structurant du sud parisien, la RD 920 doit permettre l’écoulement du trafic élevé qu’elle supporte dans un contexte pacifié. Une plus grande efficacité peut être atteinte en favorisant une « fluidité maîtrisée» (50 km/h).
Enfin, la sécurité routière doit être améliorée en adaptant les aménagements au contexte urbain.

Recomposer l’espace pour un plus grand partage entre les différents usagers

Le boulevard urbain permettra une mixité des usages (piétons, motorisés, cyclistes) dans un climat convivial et sécurisé. La circulation devra donc être réorganisée pour permettre l’implantation d’un itinéraire sécurisé et de qualité pour les modes doux (piétons et cyclistes). L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite fera l’objet d’un soin tout particulier.

Créer un aménagement urbain de qualité

L’aménagement en boulevard urbain doit inviter à un comportement plus convivial en accord avec les tissus urbains qu’il traverse. Le caractère vert de la voirie sera rééquilibré et renforcé. Dans le cadre de la recomposition du profil de la RD 920, la structure végétale, les arbres d’alignement et le potentiel en espaces verts seront pris en compte.

Le projet doit :

  • traiter de façon cohérente cet axe aux identités multiples, en prenant en compte des tissus urbains parfois hétérogène ;
  • prendre en compte des différentes séquences que traverse la RD 920 ;
  • identifier et marquer des lieux forts et stratégiques (gares, entrées de centre ville …) ;
  • traiter la signalétique ;
  • intégrer les ZAC et projets existants ou en devenir (ex : ZAC de Bièvre).