Lettre de la mobilité

Le Département des Hauts-de-Seine assure une veille active sur l'ensemble du périmètre des déplacements franciliens. 

lettre HP

De nombreuses données et informations sont ainsi recueillies et font l'objet d'analyses techniques pour permettre à l'exécutif de contribuer aux réflexions et aux décisions qui concernent le territoire.

La lettre de la Mobilité, diffusée trimestriellement, met en avant les études pouvant intéresser au-delà des spécialistes de la mobilité, l'ensemble des acteurs du territoire.

 

> Lettre de la Mobilité n°1 (avril-juin 2015) - L’enquête cordon 

> Lettre de la Mobilité n°2 (juillet-septembre 2015) – L’observatoire des tramways

> Lettre de la Mobilité n°3 (octobre-décembre 2015) – Les pôles d’échanges du Grand Paris

> Lettre de la Mobilité n°4 (janvier-mars 2016) – Les migrations alternantes 

> Lettre de la Mobilité n°5 (avril-juin 2016) – L’accessibilité aux infrastructures de transport

> Lettre de la mobilité n°6 (juillet-septembre 2016) – La démarche des comités de pôles

> Lettre de la mobilité n°7 (octobre-décembre 2016) – Se préparer aux travaux du Grand Paris Express

> Lettre de la mobilité n°8 (janvier-mars 2017)  – Le modèle de déplacements des Hauts-de-Seine

> Lettre de la mobilité n°9 (avril-juin 2017) – Le Plan de Déplacements urbains d’Ile-de-France

> Lettre de la mobilité n°10 (juillet-septembre 2017) – Politique cyclable

> Lettre de la mobilité n°11 (octobre-novembre-décembre 2017) – La mise en accessibilité de la voirie

> Lettre de la mobilité n°12 (janvier-février-mars 2018) – Les navettes autonomes

> Lettre de la mobilité n°13 (avril-mai-juin 2018) La fermeture du Quai Georges-Gorse (RD1) à Boulogne -Billancourt

> Lettre de la mobilité n°14 (juillet-août-septembre 2018) - Impacts du chantier du Grand Paris Express à Châtillon-Montrouge