Dernière mise à jour : 06/05/2010

RD1 : l'aménagement des quais à Clichy-la-Garenne et Levallois-Perret

Suite à l'enquête publique sur le projet d'aménagement de la RD1, le projet a obtenu un avis favorable du commissaire enquêteur en 2009. Le projet a été déclaré d'utilité publique par le Préfet le 7 mai 2010.

D’une longueur de 1,2 km, le projet concerne la route, les berges de Seine sous le pont d'Asnières et les espaces publics attenants. Il accompagne le renouvellement urbain du secteur.

Un aménagement conjoint des quais et des berges

Le projet s’étend sur 1,2 km entre la rue Jules Guesde et la rue Médéric. Il concerne l’aménagement de la route, des berges de Seine sous le pont d'Asnières et des espaces publics attenants. Il accompagne le renouvellement urbain du secteur.
Cet aménagement répond à l'objectif du Conseil général de rendre homogène l’aménagement de la route départementale 1 depuis la limite de Paris jusqu’à la limite de la Seine-Saint-Denis (environ 19 km). Il s'agit d’aménager l’espace public afin de faciliter les conditions de circulation et la sécurité des usagers dans un environnement amélioré.
En cohérence avec l’ensemble des plans et schémas directeurs du Département, il s’agit :

  • de créer un boulevard urbain à deux voiespar sens de circulation, l’espace attenant à la voirie étant partagé et sécurisé pour tous les modes de déplacement (piétons, cyclistes...) ;
  • d'ouvrir une nouvelle promenade pour les piétons sur la bergedu fleuve, en rive droite, sous le pont d’Asnières ;
  • de construire un passage souterrain au droit du pont d’Asnières pour assurer la fluidité du trafic des quais, au-dessus duquel est créé un rond-point équipé de feux tricolores.

Les objectifs

Faciliter les conditions de circulation et la sécurité des usagers dans un environnement amélioré, c'est les objectifs poursuivis par le Conseil général, en cohérence avec l’ensemble des plans et schémas directeurs du département.

A terme, le réaménagement de la RD1 va permettre de :

  • sécuriser et améliorer le confort des piétons dans la traversée de la RD 1 vers les berges de Seine et des deux-roues non motorisés, notamment aux abords du pont d’Asnières.
  • Faciliter les échanges nord-sud au droit du pont d’Asnières avec la création d’un passage souterrain.
  • Favoriser l’accès aux berges de Seine par une intégration paysagère de qualité.
  • Supprimer l’actuelle voie sur berges pour restituer l’espace aux piétons.
  • Maintenir la continuité d’un itinéraire de circulation douce tout au long du projet.
  • Partager l’espace, de façon équilibrée, entre les différents types d’usages.
  • Prendre en compte l’accroissement du trafic lié aux opérations d’urbanisme des deux communes et assurer une desserte optimisée pour la vie locale.
  • Réduire les pollutions sonores et atmosphériques en fluidifiant la circulation.
  • Valoriser l’image qualitative de ce secteur géographique pour les Alto-Séquanais.

Le calendrier du projet

- acte 1 : le quai de Clichy, de la rue Médéric à la rue du Bac d'Asnières

> 2011 - 2013 : L'aménagement du quai de Clichy de la rue Médéric à la rue du Bac d'Asnières

Ce quai est aménagé en boulevard urbain à deux files par sens de circulation. De vastes espaces sécurisés sont prévues pour les circulations douces.

- acte 2 / partie souterraine : de la rue du Bac d'Asnières à la rue Jules Guesde

> 2013 - 2015 : l'ouvrage ferroviaire

Le passage sous le pont-rail Michelet va être doublé. Réalisé par Réseau Ferré de France, cet ouvrage conditionne le reste du chantier.

> 2014 - 2017 :le passage souterrain

La création de ce passage souterrain doit assurer la continuité du quai de Claichy et du quai Michelet. Il plongera sous le rond-point de la tête de pont d'Asnières et allégera ainsi la circulation en surface.

- acte 2 / aménagement de surface : de la rue du Bac d'Asnières à la rue Jules Guesde 

> 2014 - 2017 : la création du rond-point de la tête de pont d'Asnières

> 2014 -2017 : l'aménagement du quai Michelet à Levallois et du quai de Clichy

> 2018 : la berge sous la tête de pont d'Asnières
Aujourd'hui, la voie sur berge sous le pont n'est accessible qu'aux voitures et interdites aux piétons. L'espace libéré, par la création du souterrain où seront envoyées les voitures, deviendra un lieu de détente et un accès privilégié à la Seine pour les piétons dans un site qui sera renaturalisé.

Avis favorable du commissaire enquêteur

Le commissaire enquêteur a donné un avis favorable au projet et aux acquisitions foncières tels qu'ils ont été présenté en enquête publique en mairies de Clichy-la-Garenne et Levallois-Perret du 2 juin au 3 juillet 2009.

Le 18 décembre 2009, le Conseil général a donc demandé au préfet de prononcer la déclaration d'utilité publique du projet.

Pour rappel, cette enquête publique fait suite à la concertation préalable organisée en mars-avril 2007. La concertation avait été positive et son bilan a révélé une bonne implication des riverains qui ont montré leur volonté de voir évoluer la RD1.