Le patrimoine naturel

Les parcs, jardins et promenades départementaux offrent 7 830 hectares d’espaces verts aux Alto-Séquanais dans un territoire fortement urbanisé : parcs, jardins, forêts, îles, sentiers balisés sur 350 km...

Les missions de la Direction des Parcs, Jardins et Paysages :

  • Aménagement et préservation des espaces de nature, des parcs et jardins départementaux, des espaces verts des établissements sanitaires et sociaux, et des collèges ;
  • Création des parcours buissonniers afin de relier les espaces naturels et réintroduction de la nature au coeur de la ville ;
  • Entretien des arbres dans les parcs et régénération des alignements des routes départementales ;
  • Animation des parcs en dispensant des cours de jardinage et des ateliers pratiques, des rencontres autour de l’art des jardins et des visites guidées ;
  • Accueil et surveillance des parcs.

Créer des parcours buissonniers

Relier les espaces naturels et réintroduire la nature au coeur de la ville améliore le cadre de vie des habitants.
Dans le cadre du Schéma départemental des parcours buissonniers, des promenades pour piétons et cyclistes de loisirs seront créées le long des 66 km de berges de Seine –la promenade bleue-, et sur plus de 500 km du territoire départemental -les promenades vertes-. Cette toile, constituant les parcours buissonniers, permettra à tous les habitants d’être à moins de 15 minutes à pied d’un espace de nature, ou d’un circuit de circulation douce.
Consultez le Schéma des parcours buissonniers sur l'espace Promenades

Tous les espaces verts s'intègrent à la constitution d'une trame verte départementale qui inclut les 70 km de berges de Seine aménagées pour partie en promenade, la promenade bleue de la Seine et de ses îles.
Le Département des Hauts-de-Seine a voté en avril 2011 un plan départemental d’itinéraires de promenade et de randonnée.
Consultez le Plan départemental des itinéraires de promenades et de randonnées sur l'espace Promenades

Agrandir, aménager et préserver les espaces de nature

L'ensemble du patrimoine naturel fait l'objet de mesures de protection et de gestion durable. La protection des espaces naturels sensibles (ENS) et des continuités écologiques s’est poursuivie en 2011 à travers notamment une étude concernant la restauration de continuités écologiques.
Au niveau des agrandissements, l’extension du parc des Chanteraines est une priorité : trois nouveaux secteurs y ont été ouverts en 2011 et 2012.
Les recompositions de la Vallée-aux-Loups-Chateaubriand et du parc Pierre Lagravère sont largement engagées.
La restauration du parc de la Folie Saint-James à Neuilly-sur-Seine et des parterres de broderies du parc de Sceaux est également envisagée.
La préservation et la maintenance des parcs et jardins départementaux, des espaces sportifs et des espaces verts des établissements sociaux et des collèges sont assurées par des entreprises extérieures. Les jardins de collection ou la ferme des Chanteraines, nécessitant plus de technicité, sont entretenus par des équipes de jardiniers ou de fermiers en régie.
Des métiers plus techniques permettent de compléter la technicité développée dans les parcs (fontainiers, peintres, mécaniciens horticoles…).
L’entretien des espaces naturels sensibles est assuré par des entreprises ou associations d’insertion spécialisées.
L’objectif d’une haute qualité d’entretien applique les principes de la gestion différenciée grâce à une utilisation raisonnée et économique des produits phytosanitaires, des engrais et de l’eau. La réduction du niveau sonore des matériels d’entretien des parcs améliore le cadre de vie des usagers. Le processus de labellisation des espaces verts écologiques est engagé.
L’entretien des arbres dans les parcs du Département et la régénération des alignements des routes départementales, contribuent à valoriser l’arbre comme élément majeur du paysage urbain. Le guide de gestion des arbres permet aux communes et aux concessionnaires de mieux les entretenir et les protéger.
Téléchargez le guide de gestion contractuelle de l’arbre

Accueillir le public

L’accueil et la sécurisation du public dans les parcs sont assurés par des agents d’accueil et de surveillance, des gardes cyclistes et équestres, en relation constante avec les services de secours et la Police nationale. Le poste central d’accueil et de surveillance permet de coordonner ’action de tous les intervenants.
Le suivi des activités et des manifestations ainsi que le contrôle des activités des concessionnaires en sont un complément indispensable.

Quelques chiffres

  • 7830 hectares d’espaces naturels dans les Hauts-de-Seine dont 1440 hectares de bois et forêts, soit 45% du territoire des Hauts-de-Seine
  • 630 hectares de parcs départementaux
  • 10 millions de visiteurs annuels parcourent les 18 parcs et jardins ouverts au public
  • 76 170 arbres d’alignement dont 33 000 sur les voies départementales
  • 4 371 arbres remarquables