Le débardage des bois à cheval : une démarche écologique

Depuis 2014, le Département des Hauts-des-Seine utilise cette technique dans les parcs pour transporter des arbres abattus du lieu de coupe vers un lieu de dépôt. L'objectif : un moindre impact sur les sols et la végétation. 

debardage
Le Conseil départemental procède au débardage à cheval dans les parcs canins du parc du Domaine départemental de Sceaux suite à des abattages d'arbres (réalisés à l'hiver 2015).CD92/WILLY LABRE

Le département développe à la fois une politique de conservation des arbres mâtures à forte valeur patrimoniale et une politique de renouvellement des peuplements. Ces deux politiques sont subordonnées aux contraintes sécuritaires inhérentes de l’accueil du public.

Le débardage à cheval : une technique utilisée dans les parcs départementaux

Les bois sont d’ordinaire laissés dans les parcelles. Ils peuvent être aussi débités et stérés sur place. Le débardage n’intervient que lorsque les volumes sont importants ou que la grume peut être valorisée ailleurs sur le parc ou sciée.
Le débardage est réalisé ponctuellement dans les parcs Cette technique n’est pas réservée au Domaine départemental de Sceaux. Elle sera utilisée dans les parcelles boisés à chaque fois que le débardage mécanique aura un trop fort impact sur les sols et la végétation existante mais également quand les conditions d’accès sont difficiles. Ainsi cette intervention pourrait concerner tous les boisements présents dans les parcs.

Des avantages en terme de gestion et de préservation du patrimoine arboré 

L’utilisation de chevaux permet de travailler sur des zones difficiles d’accès et de limiter l’impact sur les écosystèmes forestiers. Les jeunes plants sont préservés et les sols sont moins compactés qu’avec des engins de chargement mécaniques. En effet, la compaction des sols impacte fortement la vie des sols et la flore qui s’y trouve. La mise en place du débardage à cheval permet de ne pas aggraver ce phénomène. Le faible encombrement et la très grande maniabilité des attelages permet la conservation de la régénération en place.

Un intérêt pour les visiteurs des parcs

Le recours aux animaux offre plus de tranquillité aux usagers des parcs. Cette activité crée une animation peu habituelle dans le parc et éveille de la curiosité du public.