Fret et logistique urbaine

En juin 2013, le Conseil de développement durable des Hauts-de-Seine a rendu son 12ème avis, « Fret et logistique Urbaine » portant sur l’impact de la logistique dite « du dernier kilomètre » dans le territoire urbanisé et dense des Hauts-de-Seine.
Trois réunions de travail et une séance de restitution ont réuni plus de 110 personnes, le C2D ayant choisi d’associer à sa réflexion les élus des Hauts-de-Seine (maires et maires-adjoints à l’urbanisme, aux transports et au développement durable), les représentants des transporteurs et chargeurs et des personnalités qualifiées.

Après avoir présenté les enjeux de la logistique urbaine dans les Hauts-de-Seine dans un contexte d’évolution des pratiques commerciales en lien avec le commerce électronique, l’avis remis au Président du conseil départemental détaille 13 préconisations.
Elles visent à maîtriser les flux de marchandises, faciliter la logistique du dernier kilomètre, développer le report modal et la multimodalité et aider le transport routier à évoluer pour limiter ses nuisances.
Encourager les alternatives à la livraison à domicile (espaces relais, casiers électroniques), expérimenter la livraison à pied dans les centres villes, tenir compte des besoins spécifiques de l’artisanat, massifier l’approvisionnement des chantiers de bâtiment, mailler le territoire d’espaces logistiques urbains, harmoniser les horaires de livraison entre communes limitrophes, s’assurer du maintien des plateformes multimodales, accorder des conditions de livraison favorables aux véhicules les moins polluants… sont quelques unes des préconisations opérationnelles énoncées par le C2D, à destination des acteurs publics et privés du territoire.

Pour en savoir plus