28/11/2018
 | Transports

Virginie, un tunnelier hors normes pour Eole

Il sera chargé de creuser le tunnel entre Courbevoie et Saint-Lazare, soit six kilomètres. Le tunnelier du chantier Eole a été livré mercredi 28 novembre.

BAPTEME TUNNELIER EOLE
Le tunnelier Virginie a été baptisé mercredi 28 novembre à Courbevoie. Il percera le tunnel entre Courbevoie et Saint-Lazare dans le cadre du prolongement du RER E vers l'ouest.CD92/WILLY LABRE

Comme le veut la tradition, il a reçu le prénom de sa marraine. C’est donc le tunnelier Virginie qui s’avance à Courbevoie avec ses dimensions hors normes : près de 1 800 tonnes, onze mètres de diamètre et 90 mètres de long. Ce tunnelier s’annonce comme le plus gros en fonctionnement en France. Livré mercredi 28 novembre, il sera chargé de creuser le tunnel du prolongement de l’actuelle ligne E du RER et plus particulièrement la portion entre Courbevoie et Saint-Lazare.

Cette machine a été fabriquée en Allemagne puis entièrement démontée et remontée pour être livrée en plusieurs convois exceptionnels sur le chantier. D’ici le premier trimestre 2019, ce tunnelier sera installé au fond du puits Ouest, à une profondeur de trente-cinq mètres. Une fois en place, il creusera à un rythme moyen de dix mètres par jour et à une pression de 4 bars. Le percement s’achèvera au premier semestre 2020. Plus de six cents personnes seront mobilisées sur ce chantier.

Le tunnelier Virginie. CD92/WILLY LABRE

Le prolongement global du RER E vers l’ouest s’achèvera en 2024. Il permettra de réduire les temps de trajet (par exemple, douze minutes de moins entre Mantes-la-Jolie et La Défense) et de désaturer la ligne A. Près de 650 000 voyageurs l’emprunteront chaque jour. D’un montant total de 3,8 milliards d’euros, ce projet a été financé à hauteur de 150 millions d’euros par le Département. « Ce prolongement présente plusieurs avantages, détaille Patrick Devedjian, président du conseil départemental. Il permet de créer un lien très fort entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine. On ne pense jamais que les Yvelines sont à moins de deux kilomètres de La Défense et que sa desserte est importante. Cette ligne va apporter quelque chose de significatif au quartier des Groues à Nanterre qui est en plein développement. Enfin, même s’il est assez bien desservi, le quartier de La Défense, premier quartier d’affaires européen, arrive aujourd’hui à saturation. D’où l’importance de ce projet de grande envergure avec la grande gare et ses nombreuses connexions sous le parvis. »

En savoir plus

Le site du prolongement du RER E