07/07/2017
 | Transports

T1 Asnières - Colombes : les travaux du prolongement démarrent

Du 3 juillet au 8 septembre 2017 inclus, les stations Les Courtilles, Le Luth, Le Village et Timbaud sont fermées. Les travaux du prolongement dureront jusqu’à fin 2018 avant les essais et la marche à blanc pour une mise en service prévisionnelle en mars 2019. 

t1faitlelien700400

Le prolongement de la ligne T1 de 6.4 km va permettre de relier Asnières à Colombes et créera de nouvelles correspondances pour les voyageurs aux lignes T2 du tramway, 13 du Métro, J du Transilien et de nombreux bus. La mise en service du prolongement de la ligne à Asnières est prévue en mars 2019.

Quelles alternatives pour les voyageurs ?

Des bus de substitution sont mis en place entre les stations Gennevilliers RER C et Les Courtilles.

Pendant toute la durée des travaux du prolongement, plusieurs arrêts des lignes 235, 304 et 378, et sont déplacés ou supprimés sur l’avenue de la Redoute.


À noter : utilisez votre titre de transport habituel pour emprunter ces moyens de substitution durant l’été.

Le projet de prolongement du tramway T1 Asnières > Colombes

Le projet de prolongement de la ligne de tramway T1 à l’ouest reliera le terminus actuel "Les Courtilles" à la station "Gabriel Péri" près du carrefour des Quatre Chemins, à Colombes. Il sera en correspondance directe avec le métro ligne 13 aux Courtilles, avec la ligne J à la gare "Le Stade" sur la commune de Colombes et avec le T2 à "Parc Pierre Lagravère".

Cette nouvelle liaison permettra aux voyageurs de se déplacer aisément entre les villes de Colombes, Bois‐Colombes et Asnières‐sur‐Seine, et entre toutes les villes desservies par les lignes de tramway T1 et T2.

D’ici mars 2019, le T1 desservira le carrefour des Quatre Routes à Asnières‐sur‐Seine. A l’horizon 2023, une fois le projet intégralement mis en service, les 6,4 kilomètres du trajet de cette extension seront parcourus en une vingtaine de minutes par plus de 60 000 voyageurs par jour.

Ce projet est financé, dans le cadre du Contrat de plan Etat‐Région 2015‐2020, par l’Etat (21 %), la Région Ile‐de‐France (49 %) et le Département des Hauts‐de‐Seine (30 %), maître d’ouvrage de l’insertion urbaine et pilote de l’opération. La RATP est maître d’ouvrage du système de transport. Le STIF est maître d’ouvrage des acquisitions foncières pour le système de transport et financera le matériel roulant et l’exploitation.

Plus d’informations très prochainement sur www.t1asnierescolombes.fr 

Notre rubrique dédiée Cadre de vie / Transports / Tramways