20/10/2017
 | Loisirs

Prix Chorus 2018 : la présélection dévoilée

Dans le cadre du Festival Chorus, le Département organise son dispositif de découverte et de soutien de jeunes artistes : le Prix Chorus. Un jury de professionnels représentant l’ensemble de la filière des musiques actuelles a présélectionné dix groupes qui se produiront sur scène vendredi 24 novembre à la Seine Musicale dans le cadre du festival.

Chorus 2017 700x400

Les professionnels (managers, éditeurs, producteurs, diffuseurs, attachés de presse, tourneurs, programmateurs, artistes…) ont donc présélectionner les dix groupes qui se produiront sur scène vendredi 24 novembre à la Seine Musicale dans le cadre du festival à partir de 14h (entrée libre sur réservation : prixchorus@hauts-de-seine.fr).

À la fin de ces concerts, le jury délibérera pour choisir les cinq groupes qui constitueront la "Sélection Prix Chorus 2018". Les résultats seront annoncés le lendemain. Cette sélection se produira ensuite dans le cadre du festival Chorus 2018 et le lauréat recevra un prix d’une valeur de 10 000 euros en aide professionnelle.

Le Prix Chorus a notamment révélé des artistes tels que Christine & the Queens ou Feu! Chatterton, et Palatine.

Prix Chorus 2018 : les dix groupes préslectionnés

Aloïse Sauvage / Amor Blitz / Equipe de Foot / FAIRE / FREEZ1 / Hyacinte / Lago 2 Feu / The Psychotic Monks / Poumon / Thé Vanille

Aloïse Sauvage

Aloïse est une touche-à-tout : breakdance, slam, théâtre, cirque contemporain, rien ne résiste à cette passionnée. Repérée récemment en tant qu’actrice dans les films “Mal de Pierre” de Nicole Garcia et “120 battements par minutes” de Robin Campillo, Aloïse prend aussi le micro et fait vite sensation avec son flow doux et rythmé. Après nous avoir dévoilé son premier clip Ailleurs Higher, début septembre, la jeune Aloïse est de retour avec un deuxième essai bien senti. L'engouement est au rendez-vous. Et on risque vite d’être “Aphone à force d’être à fond”. (crédit photo : Jérôme Lobato)  

 


Amor Blitz 

Amor Blitz est un groupe de pop francophone kaléidoscopique établi à Strasbourg. Emmené par la voix d’Emmanuel Szczygiel à la fois songwriter et producteur homemade, ce dernier bricole des magnétos, des pédales d’effets et des logiciels aux côtés de ses trois coéquipiers pour donner vie à des chansons ornées de riffs jangly aux accents pop, garage, surf et psyché. Leur premier album “Ta jalousie est un drone“ est sorti le 16 juin dernier via October Tone Records et La Souterraine. (crédit photo Laura Sifi)

Equipe de Foot 

Ils ont beau n’être que deux sur scène, les compères bordelais dégagent autant d’énergie qu’une équipe au complet sur le terrain. Leur rock garage généreux, côtoie des univers aussi bien noise que teintés de pop. Leur premier album « Chantal » illustre parfaitement cette liberté de sonorités, et traite de sujets amoureux, ainsi que des déceptions qui s’en suivent. Bien sûr on n’ira pas les voir pour pleurer... Humour et énergie sont bien trop présents ! (crédit photo Marine Truite) 

 

FAIRE

FAIRE c’est la Gaule Wave. Une puissante vague de techno rock ’n’ roll psychédélique. Une musique que ces trois bêtes de scène, jouent entre l’Europe, les USA et le Mexique depuis 2 ans. Dans une démarche “D.I.Y 2.0” les dévergondés de FAIRE, Romain, Raphaël et Simon aiment se salir les mains. Entre fanzines, montages vidéos, collages et autres images glanées, FAIRE nous invite dans un univers en évolution constante qu’ils enrichissent en s’associant avec toute sortes de personnalités artistiques. La Gaule Wave pour tous ! (crédit photo Raffaele Cariou)

 

FREEZ

Un voyage dans l’instant, l’espace et le texte, c’est ce qu’entreprend FREEZ, alliant avec justesse le timbre poétique au script mélodique. Empreint d’un métissage aux couleurs blues, soul, jazz et hip-hop, les strasbourgeois arrêtent le temps et amènent l’auditeur aux abords des musiques afro-américaines, port d’attache du groupe. Les machines s’animent entre les mains des musiciens et se mêlent à la chaleur des instruments pour faire groover des rythmiques complexes. Jamais loin de l’improvisation, le trio excelle quand il s’agit d’explorer de nouveaux univers. (crédit photo Ricard SA Live – Rod Maurice)

Hyacinte

2017, le rap n’est plus tenu en laisse par les codes du Hip Hop, ni de la rue, ni par aucun principe de genres. Il est aujourd’hui devenu le moyen d’expression privilégié d’une génération toute entière, dont chaque jeune artiste s’empare à sa façon presque partout dans le monde, de Tokyo à Salvador De Bahia. A Paris, Hyacinthe, 24 ans, élabore une solution hybride de rap, d’électro et de pop. Il dépose ses rimes riches en émotions dans lesquels vivent ses espoirs et ses doutes, son vague à l’âme, et ce qu’il définit lui-même comme "sa part d’ombre". (crédit photo Martin Colombet)

 

 Lago 2 Feu 

Pour son nouvel EP intitulé “Calories”, Lago 2 Feu collabore avec plusieurs beatmakers: King Doudou, producteur lyonnais derrière les récents tracks de PNL et d’autres publiées chez Mad Decent (label de Diplo) qui a aussi assuré le rôle de DA sur l’intégralité de l’EP, Kking Kong, jeune producteur signé sur le label portugais Enchufada et bien sur BLKKOUT, le duo de DJ avec qui elle collabore depuis le début !
On retrouvera dans les textes les thèmes chers à Lago 2 Feu: son gang de go, les mecs et bien sûr l’oseille ! (DR) 


The Psychotic Monks

Du bruit, de la fureur, une musique qui s'imprègne avant tout de pulsions de vie. Contre l'idée du leader charismatique, le relais se passe entre eux, à la recherche constante d'un équilibre pris entre folie névrotique et mélancolie contemplative. The Psychotic Monks s'expriment dans un chaos à la fois réfléchi et incontrôlé. Le résultat donne des rencontres poétiques entre des murs de sons distordus inspirés par la clique de Ty Segall, ou encore une certaine idée des Floyd alchimistes. (crédit photo : Vincent Bourre)



Poumon 

Ce trio à l’énergie scénique dense et fiévreuse mêle fureur et fragilité au creux d’une musique électronique sombre, influencée par le rock et le hip hop. Après un an et demi d’existence, le groupe sort son premier opus intitulé « Dig in me », une mixtape sauvage teintée d’enfantillages glauques et de volupté occulte. Avec cette première empreinte, Poumon assume une quête violente, celle d’un dévorant besoin de quête d’identité, un festin lent vers soi. "Dig in me" est un condensé émotionnel brute, troublant d’honnêteté. (crédit photo Bertrand Lafarge Akraw2live)

THÉ VANILLE 

Né il y a un an, le groupe s’est fait connaître par ses prestations scéniques remarquées au Printemps de Bourges, et sur les festivals les Femmes s’en Mêlent, Aucard de Tours et Terres du Son. Leur premier EP "Motel Vanilla" est sorti en Mai 2017. Entre Crunchy Rock et Pepsi Pop, leur musique est placée sous le signe de l’exploration et de la diversité : un kaléidoscope sonore jouant entre énergie revigorante et mélancoliques assortie d’une certaine folie joyeuse ! Voix, guitare, claviers et batterie, le tout ressemble à une grande messe pop générale. C’est frais, c’est lollipop et ça pétille dans tous les sens. (crédit photo Sand Cactaceae) 

Prix Chorus, les prochaines étapes 

Vendredi 24 Novembre 2017
Passage sur scène des dix groupes de la présélection Prix Chorus 2018.
Les artistes préselectionnés se produisent à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, dans le cadre de la 29e édition du festival Chorus.
A la fin de ces concerts, le jury choisira les cinq groupes qui constitueront la 'sélection Prix Chorus 2018". Les résultats seront annoncés le lendemain.

Printemps 2018
Passage sur scène des cinq groupes de la "sélection Prix Chorus 2018" et rencontre avec le jury.
Les artistes sélectionnés se produisent à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, au printemps 2018, dans le cadre du 30e Festival Chorus.
A l’issue de sa prestation, chaque groupe ou artiste sélectionné, accompagné éventuellement de son manager, bénéficie d’une rencontre et d’un échange privilégié avec le jury.
A la fin de ces entretiens individualisés, le jury délibère pour choisir le lauréat du "Prix Chorus 2018".

Annonce du lauréat du Prix Chorus 2018
A l’issue de la délibération du jury, le lauréat sera annoncé via communiqué de presse et sur les réseaux sociaux du Festival Chorus. Il recevra un prix en aide professionnelle d’un montant de 10 000 euros.

Le Prix Chorus est organisé dans le cadre du Festival Chorus des Hauts-de-Seine qui se déroulera du 20 au 24 novembre à La Défense et du 24 au 26 novembre à La Seine Musicale.

 

Le festival Chorus s’inscrit dans la vallée de la culture des Hauts-de-Seine, une politique culturelle en direction du plus grand nombre à travers une tarification attractive, des événements, actions et dispositifs pour tous les âges et tous les goûts, dont des dispositifs dédiés à la formation des spectateurs d’aujourd’hui et de demain et la mise en accessibilité des sites et événements culturels.