22/11/2018
 | Loisirs

Insula orchestra : îlot France Allemagne à la Seine Musicale

Du 7 au 9 décembre, le temps d’un îlot, Insula orchestra fusionne avec l’Akademie für Alte Musik Berlin. Une programmation exceptionnelle ! 

ilotfranceallemagne700400

En matière musicale, les liens entre les deux pays se nourrissent d’admiration et d’influences réciproques.

Au programme

♦ Beethoven double orchestre 

Vendredi 7 décembre à 20h30

Pour la première fois, deux orchestres sur instruments d’époque, l’allemand Akademie für Alte Musik Berlin et le français Insula orchestra, s’unissent pour un concert à double effectif. Berlioz et Étienne-Nicolas Méhul au programme. 

♦ Akademie Für Alte Musik Berlin 

Samedi 8 décembre à 16h30

La surprise du chef de ce concert… c’est qu’il n’y a pas de chef ! L’orchestre Akademie für Alte Musik Berlin, salué pour ses interprétations sur instruments anciens, est coutumier du fait. 

♦ Alice Sara Ott, piano

Alice Sara Ott étant souffrante, son récital, initialement programmé le samedi 8 décembre à 20h30 à l’Auditorium de la Seine Musicale est reporté au samedi 30 mars à 20h30, à l’Auditorium de la Seine Musicale, sur présentation du même billet.

En cas d’indisponibilité, merci de contacter la billetterie de la Seine Musicale pour un remboursement de vos places au 01 74 34 53 53.

Vous pourrez également retrouver Alice Sara Ott le dimanche 31 mars à 16h30, qui interprètera le concerto pour piano de Edvard Grieg en compagnie du Bergen Philharmonic Orchestra, toujours à l’auditorium de la Seine Musicale. 

♦ Beethoven, la 5e

Dimanche 9 décembre à 16h30

Insula orchestra fusionne avec l'Akademie für Alte Musik Berlin. Au programme la Symphonie n° 5 de Beethoven.

En savoir plus sur ces programmes sur vallee-culture.hauts-de-seine.fr  

Beethoven mon frère

Insula orchestra est très engagé pour l’ouverture de la musique classique à tous les publics, et en particulier aux jeunes. L’orchestre développe de nombreuses actions de transmission autour de ses projets.

Le concert de l'Akademie für Alte Musik Berlin et d'Insula orchestra, sous la direction de Laurence Equilbey, le 9 décembre, est l'occasion de faire découvrir Beethoven aux jeunes et d'explorer les valeurs qu’il défendait, telles que la fraternité, l'universalité ou encore la liberté.

Insula orchestra a invité les enfants des centres de loisirs et du collège Georges Mandel à Issy-les-Moulineaux à s'approprier la Symphonie n°9 de Beethoven.

Au cours d’ateliers, les enfants ont inventé leur propre version de "l'Ode à la joie", le poème de Friedrich von Schiller chanté dans le finale de la Symphonie n°9 et renommé pour cette occasion "Hymne à un monde nouveau".

En parallèle, des jeunes allophones (arrivants non francophones) du lycée Galilée à Gennevilliers ont imaginé avec le slameur poète Manalone une introduction à ce nouvel hymne, à la manière d’un dialogue rêvé par Beethoven entre les peuples, sur le courage, la révolte, la liberté et la paix.
Le 9 décembre, ils présentent aux côtés des musiciens d'Insula orchestra et de l'Akademie für Alte Musik Berlin leur travail, pour un partage intergénérationnel, pluriculturel et fraternel !

www.insulaorchestra.fr 

Beethoven 248-250

Le projet Beethoven mon frère initie un volet important d'actions pédagogiques et de transmission dans le cadre de Beethoven 248-250.
Insula orchestra lance les festivités de l'anniversaire de Beethoven dès aujourd'hui et jusqu'à ses 250 ans, en 2020. 

Découvrir le projet Beethoven 248-250