08/10/2018
 | Institution

Le Département des Hauts-de-Seine au XVIIe Sommet de la Francophonie en Arménie

Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine, se rendra à Erevan en Arménie, du 8 au 12 octobre, au XVIIe Sommet de la Francophonie et présentera, dans le cadre du village de la Francophonie Paris La Défense, premier quartier d'affaires européen, la vallée de la culture des Hauts-de-Seine, ainsi que les programmes de coopération internationale du Département.

erevan2018700400

Patrick Devedjian sera présent au Forum économique qui se tient en marge du Sommet de la Francophonie et participera à une conférence intitulée "La promotion des investissements et des exportations : histoires de réussite des initiatives pour atteindre les marchés visés". 

La délégation du Département des Hauts-de-Seine (Isabelle Caullery, Vice-présidente du Département en charge des Relations et de la Coopération internationales, Affaires Européennes, Jeanne Bécart, Conseiller départemental déléguée au personnel et Joaquim Timotéo, Conseiller départemental) se rendra également à la ferme de Lussadzor dans la région du Tavouch pour suivre l'évolution du programme financé par le Département des Hauts-de-Seine et mis en œuvre par le Fonds Arménien de France.

Suivez la délégation sur notre compte twitter : twitter.com/hautsdeseinefr

Depuis 2008, le Département des Hauts-de-Seine soutient un programme de développement agropastoral dans la région du Tavouch, en Arménie, mis en œuvre par le Fonds Arménien de France. Plus de 5,3 millions d'euros ont été investis par le Département des Hauts-de-Seine. 

Coopération Internationale du Département des Hauts-de-Seine

Le Département des Hauts-de-Seine cible son action de Coopération Internationale sur la lutte contre la faim et l'extrême pauvreté dans quatre pays :

  • l'Arménie ;
  • le Bénin ;
  • le Cambodge ;
  • Haïti. 

Les objectifs de cette politique départementale sont de réduire durablement l'insécurité alimentaire et l'extrême pauvreté des populations vulnérables et de sensibiliser les Alto-séquanais aux enjeux de la Solidarité Internationale, en les encourageant notamment à s'investir dans des projets visant une amélioration durable des conditions de vie des bénéficiaires.

En 2018, l'Assemblée départementale a voté un budget de 2,2 millions d'euros pour la Coopération Internationale.

En Savoir plus dans notre rubrique dédiée Economie / Coopération internationale /Lutte contre l'insécurité alimentaire

Retour en images

 

 10 années de coopération internationale