13/06/2018
 | Economie

Paris La Défense Arena : une enceinte aux couleurs du quartier d’affaires

Ne l’appelez plus U-Arena mais Paris La Défense Arena ! La nouvelle identité de l’enceinte située au cœur de la Défense se veut le symbole de la mutation du quartier d’affaires.

700france98
Dévoilé mardi 12 juin à l’occasion du « Match de légende », le logo de Paris La Défense Arena s’affiche désormais sur tous les supports de communication de la nouvelle enceinte. Il fait écho à son architecture.CD92/OLIVIER RAVOIRE

Paris La Défense Arena. C’est ainsi que vient d’être rebaptisée l’Arena, reprenant ainsi le nom de l’établissement public issu de la fusion de Defacto et de l’Epadesa. À ceci s’ajoute une nouvelle identité graphique dont 30 000 spectateurs ont eu la primeur, mardi 12 juin, à l’occasion du « Match de légende » opposant les champions du monde 1998 à une sélection d’anciens joueurs internationaux. Une identité clairement inspirée par l’architecture du bâtiment dessiné par Christian de Portzamparc, à la façade couverte d’écailles, et dont la couleur verte fait écho au logo de Paris La Défense.

Levier d’attractivité

C’est la première fois qu’un établissement public passe un partenariat de « naming » ou « nommage » qui consiste à donner à une enceinte sportive le nom d’une marque ou d’une société. Ce dernier prévoit le versement par Paris La Défense de trois millions d’euros par an pendant dix ans. À l’heure ou le Brexit met en concurrence les quartiers d’affaires au niveau mondial, Paris-La Défense, issu de la fusion de Defacto et de l’Epadesa, entend ainsi intensifier son attractivité. Le quatrième quartier d’affaires mondial selon le cabinet Ernst & Young reste en effet perçu comme uniquement dédié au travail, froid et austère.

 

Avec cette nouvelle identité, le partenariat entre Paris La Défense et le Racing 92 franchit une étape supplémentaire. CD92/Olivier RAVOIRE

« Il est fondamental de maintenir le leadership de Paris La Défense dans la durée et de continuer à attirer des entreprises et les futures générations de salariés. Pour cela, nous devons renforcer notre attractivité, en rendant visible la transformation profonde du quartier d’affaires, explique Patrick Devedjian, président de Paris La Défense et du Département des Hauts-de-Seine, cela passe par la mise en avant de l’offre de loisirs. Il faut faire savoir qu’à La Défense, il se passe mille choses ! ». Le « Match de légende » s’inscrit ainsi dans une programmation sportive et culturelle prestigieuse qui va rendre visible la transformation du quartier d’affaires à l’international et en faire une destination recherchée pour les loisirs.