03/09/2018
 | Education

Une rentrée sous le signe de l’ouverture internationale

À l’heure du Brexit, de l’école maternelle à la terminale, aux côtés de ses partenaires le Département participe au renforcement de l’offre linguistique dans les établissements scolaires.

RENTREE DES CLASSES COLLEGE LES RENARDIERES
Le lycée international Lucie-Aubrac a été inauguré ce lundi 3 septembre, en présence des représentants de l’Éducation nationale, de la Région, du Département et de la municipalité de Courbevoie.CD92/WILLY LABRE

Courbevoie, au pied du quartier d’affaires de la Défense, est en passe de devenir une place forte de l’enseignement international en Île-de-France. Depuis plusieurs années, aux côtés de l’Éducation Nationale, de la Région et de Ville, le Département met en place des sections internationales dans les établissements scolaires, qui permettent aux élèves binationaux d’être intégrés dans le système français en continuant les apprentissages dans leur langue maternelle, et procurent aux autres enfants une ouverture sur le monde. Il a aussi développé une offre à Saint-Cloud, pour le sud du territoire.

À l’heure du Brexit, les Hauts-de-Seine, et a fortiori la Défense, cherchent à tirer leur épingle du jeu, en accueillant davantage de familles impatriées. « L’aspect linguistique participe au cadre de vie, décisif pour attirer les entreprises. Or, aujourd’hui nous sommes clairement en retrait par rapport à des pôles comme Amsterdam, Francfort ou Bruxelles, explique le président du conseil départemental, Patrick Devedjian. Une des priorités est de renforcer l’offre en anglais, qui est la langue internationale, puis de développer les autres langues ».

Depuis la rentrée, le collège des Renardières, à Courbevoie, propose une section internationale en anglais américain. CD92/WILLY LABRE

C’est ainsi qu’en cette rentrée, le collège des Renardières, à Courbevoie, accueille une nouvelle section anglais américain, qui s’ajoute à la section arabe, ouverte en 2011, forte de quatre-vingt élèves. Depuis 2017 d’autres collèges de la ville proposent en outre des enseignements en coréen, chinois, allemand et anglais britannique.

Le nouveau lycée international Lucie-Aubrac de Courbevoie, inauguré ce lundi 3 septembre, participe de la même ambition. « À la Défense, c’est à nous qu’il appartient de faire correspondre l’offre de formation et l’offre d’emploi », souligne la présidente de Région, Valérie Pécresse, qui veut faire de cet établissement à l’architecture lumineuse « le fer de lance de la conquête de l’international ». Le Département a cédé les terrains nécessaires à la réalisation de ce projet. « Pour relever ce défi de l’attractivité, nous agissons forcément en partenariat, estime Patrick Devedjian, cela n’aurait pas de sens qu’un élève qui a débuté une langue au collège doive l’arrêter une fois au lycée ». Au lycée Lucie-Aubrac, plus de mille élèves issus de tout le nord du Département viennent de commencer les cours, une partie d'entre eux poursuivant leur cursus en section internationale arabe, chinois et anglais britannique. Enfin, à la rentrée 2019, Courbevoie devrait accueillir une école européenne, dernier maillon d’une chaine d’enseignement ouverte sur le monde.

Ce lycée dernier cri permet à des élèves ayant le niveau requis de suivre un cursus spécifique en arabe, chinois et anglais britannique. CD92/WILLY LABRE

En images

Une rentrée scolaire à l’heure internationale à Courbevoie

 

Notre dossier complet Rentrée 2018/2019